Climat – Environnement

Pollution dans la vallée de l'Arve : l'incinérateur de Passy, un faux problème ?

Par Romain Dézèque, France Bleu Pays de Savoie vendredi 27 janvier 2017 à 10:34

Des associations manifestent devant le site de Passy
Des associations manifestent devant le site de Passy © Maxppp - Maxppp

La vallée de l'Arve (Haute-Savoie) connaît actuellement son deuxième gros pic de pollution depuis le début de l'hiver. Certaines associations citoyennes demandent la fermeture de l'incinérateur de Passy alors que selon des études, le site ne produit que 0,02 % des particules fines.

Après celui du mois de décembre, la vallée de l'Arve en Haute-Savoie traverse un nouveau gros pic de pollution. Le taux de particules fines est particulièrement élevé. La faute aux conditions atmosphériques et, selon certaines associations de citoyens, aux pollueurs : à savoir les camions et ... l'incinérateur de Passy ! Le site est régulièrement pris pour cible. Pourtant selon certaines études, notamment celle d'Atmo Rhône-Alpes, le site ne rejette que 0,02 % des émissions de PM10. L'incinérateur est un "faux problème" selon Olivier Guichardaz, directeur de la revue Déchets-info. Revue bi-mensuelle spécialisée dans l'actualité liée aux déchets et à l'environnement. Le journaliste estime que la lutte antipollution doit se faire ailleurs, sans pour autant préconiser l'interdiction totale du chauffage au bois.

"La fermeture de l'incinérateur ne changera rien" estime Olivier Guichardaz

"L'incinération n'est pas une solution à long terme" Alain Nahmias, président de l'ARSMB

Certaines associations demandent l'arrêt du site et son remplacement par un centre de tri. C'est le cas notamment de l'ARSMB (Association pour le respect du site du Mont-Blanc). Son président, Alain Nahmias, était l'invité de France Bleu Pays de Savoie ce vendredi matin.

"L'incinérateur n'est pas un bouc émissaire" estime Alain Nahmias

En attendant, de nouvelles mesures pour tenter d'enrayer la pollution ont été prises.