Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats

Pollution dans la Vallée de l'Arve : la vidéo polémique

-
Par , France Bleu Pays de Savoie
Haute-Savoie, France

Alors que le dernier rapport de la Cour des Comptes est une nouvelle fois alarmiste concernant la qualité de l'air dans la Vallée de l'Arve, deux élus locaux dont le président du Conseil Départemental de Haute-Savoie, font la promotion d'une autoroute du secteur dans une vidéo.

Christian Monteil fait la promotion de l'Autoroute blanche pour ATMB
Christian Monteil fait la promotion de l'Autoroute blanche pour ATMB © Radio France - capture d'écran

Au volant de son véhicule, le président du Conseil Départemental de Haute-Savoie Christian Monteil évoque l'Autoroute blanche, qui relie Châtillon-en-Michaille dans l'Ain et Le Fayet en Haute Savoie. Une Autoroute de 110 kilomètres, géré par l'ATMB (les Autoroutes et Tunnel du Mont-Blanc). Une vidéo réalisée il y a trois mois pour fêter la vente du 100.000e badge d'abonné. "C'est un outil de développement économique, qui nous permet d'accueillir les nombreux touristes mais aussi un patrimoine qui nous permet de lutter contre la pollution," explique Christian Monteil. 

Pollution dans la Vallée de l'Arve - La vidéo qui fait polémique - REPORTAGE

Dans une autre vidéo, c'est la député de Haute-Savoie Virginie Duby-Muller qui fait la promotion de cet axe routier. Deux vidéos qu'on peut voir sur le site internet de l'ATMB (mise à jour lundi 5 février 18h00, les vidéos ont été dépubliées) et relayés également par les réseaux sociaux

"J'ai été outré de voir ces vidéos où Christian Monteil et Virginie Duby-Muller se transforment en VRP au profit d'ATMB. C'est proprement scandaleux," Simon Métral (ARSMB) 

Plusieurs associations s'insurgent contre cette promotion pour un mode de transport qu'elles estiment polluant, alors que la qualité de l'air a une nouvelle fois été pointé du doigt dans le dernier rapport de la cour des Comptes, publié mi-janvier et relayé par Air Rhône-Alpes. Simon Métral est le président de l'Association pour le respect du site du Mont-Blanc (ARSMB) et il regrette cette initiative. "J'ai été outré de voir ces vidéos où Christian Monteil et Virginie Duby-Muller se transforment en VRP au profit d'ATMB. C'est proprement scandaleux.

"J'ai fait ça car je trouvait que c'était une initiative originale pour promouvoir ATMB, un acteur économique important dans notre département," Duby-Muller

"J'ai fait ça car je trouvait que c'était une initiative originale pour promouvoir ATMB, un acteur économique important dans notre département. Pour autant, il ne faut pas oublier que notre département se bat tous les jours pour promouvoir d'autres modes de transport plus doux," se défend Virginie Duby-Muller, député de Haute-Savoie.

La pollution tue une soixante de personnes chaque année dans la Vallée de l'Arve

Une polémique qui intervient un an après la diffusion d'un reportage alarmiste sur France 2, sur la pollution dans la Vallée de l'Arve, la vallée la plus polluée de France. Depuis un an, une aide aux particuliers pour changer leurs appareils de chauffage au bois a été mise en place. Insuffisant pour les associations qui réclament des actes forts et rapides. La pollution est directement responsable d'une soixantaine de décès chaque année dans la Vallée de l'Arve, selon l'Organisation Mondiale de la Santé. Dans le dernier rapport de la cour des comptes, on apprend que la qualité de l'air est la préoccupation environnementale première pour 42% des Français, devant le réchauffement climatique.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu