Climat – Environnement

Pollution de l’air : le porte-parole des Verts dans le Pays de Montbéliard dénonce le manque de courage de l’Etat

Par Thierry Campredon, France Bleu Belfort-Montbéliard mardi 13 décembre 2016 à 8:58

Baisse de la vitesse de 20 km/h sur l'A36 pour lutter contre la pollution de l'air aux particules fines
Baisse de la vitesse de 20 km/h sur l'A36 pour lutter contre la pollution de l'air aux particules fines © Maxppp - maxppp

Depuis dix jours, le nord Franche-Comté est confronté à une pollution de l’air aux particules fines, un épisode sans précédent par sa longueur. Bernard Lachambre, porte-parole des Verts dans le Pays de Montbéliard, réclame des mesures fortes et urgentes

"Ce n’est pas quand la pollution est là qu’il faut agir, il faut le faire avant". Porte-parole d’Europe Ecologie Les Verts dans le Pays de Montbéliard, Bernard Lachambre estime que les mesures prises le week-end dernier par le gouvernement pour lutter contre la pollution de l’air aux particules fines ne vont pas assez loin, et arrivent surtout trop tard : "la lutte contre la pollution est un travail de longue haleine. Chaque fois qu’il y a un pic, on essaye de faire quelque chose, mais je rappelle que réduire la vitesse de 20 km/h sur le réseau routier, ça ne représente que 3 à 4% de pollution en moins, c’est largement insuffisant".

La sortie du diesel est l’une des solutions", Bernard Lachambre, porte-parole des Verts dans le Pays de Montbéliard

Pour lutter contre la pollution, Europe Ecologie Les Verts propose notamment de favoriser et encourager le ferroutage, mais aussi d’en finir avec les véhicules diesel : "si les lobbys du diesel affirment que l’on sait maintenant fabriquer des voitures propres, il faut savoir que plus de la moitié des transports en voiture font moins de deux kilomètres, et les filtres à particules ne servent à rien car ils ne sont pas assez chauds".

Aider à la rénovation thermique des bâtiments

Le chauffage domestique est également dans le collimateur de Verts. Bernard Lachambre estime qu’il faut lancer un vaste programme de rénovation thermique des bâtiments les moins bien isolés et de remplacement des appareils de chauffage anciens : "les bâtiments les moins bien isolés sont souvent des bâtiments chauffés au bois, alors qu’on est capable de diviser au moins par quatre la consommation d’un bâtiment, il faut donc qu’il y ait des aides extrêmement significatives de la part de l’Etat pour isoler les maisons et les appartements".

Bernard Lachambre, porte-parole EELV dans le Pays de Montbéliard

Quelles sont les conséquences de la pollution sur notre santé, et comment s'en protéger

Le docteur Pierre Bobey est médecin généraliste à Menoncourt à côté de Belfort. Depuis quelques jours, son cabinet ne désemplit pas. Il livre quelques conseils pour se protéger de la pollution.

Docteur Pierre Bobey, médecin généraliste à Menoncourt