Climat – Environnement

Pollution de l'air : nouveaux pics dans le Puy-de-Dôme, l'Allier et la Haute-Loire

Par Eric Le Bihan, France Bleu Pays d'Auvergne lundi 23 janvier 2017 à 14:53

L'air encore pollué en Auvergne
L'air encore pollué en Auvergne © Maxppp - Franck Boileau

A l'exception du Cantal, les autres préfectures ont maintenu la procédure d’information et de recommandation. La concentration de particules fines est importante dans les principales agglomérations auvergnates.

Le niveau d'alerte rouge n'a pas été atteint, mais la qualité de l’air n'est pas bonne au dessus de Clermont-Ferrand, Riom, Moulins ou encore Le Puy-en-Velay, selon les relevés de l’observatoire d'Atmo Auvergne-Rhône-Alpes. Sur une échelle de 10, le curseur de l'indice ATMO grimpe jusqu'à 8 sur les fameuses girafes. Il s'agit donc d'un nouvel épisode de pollution de l'air nécessitant le maintien de la procédure d’information et de recommandation (niveau orange).

Un anticyclone, une absence de vent et des températures très basses engendrées un surplus général de chauffage, les conditions météorologiques ne permettent pas aux particules fines concentrées sur les bassins de vie de se disperser. Conséquences : il faut réduire sa vitesse au volant afin de ne pas accroitre la pollution atmosphérique. Enfin, ces nouveaux pics polluants peuvent engendrer des problèmes sanitaires pour les populations vulnérables. Les bébés, les femmes enceintes, les personnes malades et les seniors sont particulièrement exposés. Il faut impérativement limiter les activités physiques si vous êtes fragiles. L'alerte est maintenue jusqu'à mardi midi au minimum.

La pollution de l'air gagne du terrain en France - Aucun(e)
La pollution de l'air gagne du terrain en France - @MétéoFrance