Climat – Environnement

Pollution : la circulation alternée ne sera pas reconduite mardi

Par Thibaut Lehut, France Bleu lundi 17 mars 2014 à 16:22 Mis à jour le lundi 17 mars 2014 à 18:31

Les véhicules avec des plaques d'immatriculations paires n'avaient pas le droit de circuler ce lundi en région parisienne
Les véhicules avec des plaques d'immatriculations paires n'avaient pas le droit de circuler ce lundi en région parisienne © Maxppp

Le ministre de l'Ecologie a annoncé lundi après-midi que la circulation alternée ne sera pas reconduite mardi en région parisienne. Philippe Martin a salué le "civisme des Franciliens" et s'est félicité de la "nette amélioration" sur le front de la pollution.

Le ministre de l'Ecologie Philippe Martin a annoncé lundi après-midi que la circulation alternée prendrait fin dans la nuit. Mardi, tous les véhicules auront donc à nouveau le droit de circuler en Ile-de-France, quelles que soient leurs plaques d'immatriculation. Cette décision a été prise "au vu des résultats" lundi, qui montrent "une nette tendance à l'amélioration" de la pollution de l'air aux particules, a expliqué le ministre.La concentration moyenne en particules devait être comprise lundi entre 40 et 55 microgrammes par mètre cube, à peu près autour du seuil d'information fixé par Airparif, qui s'élève à 50 microgrammes. Cette concentration sera demain mardi en dessous, a assuré le ministère. Le seuil d'alerte, fixé à 80 microgrammes, est désormais loin.

Pollution : les prévisions pour mardi - Aucun(e)
Pollution : les prévisions pour mardi
 

"Civisme et coopération des Franciliens"

Il est encore difficile de savoir si ce sont les conditions météo (avec des températures en baisse) ou la circulation alternée qui ont permis de faire nettement baisser ces taux. Airparif a expliqué qu'elle allait se pencher sur les analyses pour dresser à froid un bilan.Au-delà de ces considérations scientifiques, le ministre s'est félicité du "civisme et de la coopération des Franciliens". "90% des véhicules en circulation dans la capitale avaient une plaque impaire", a affirmé Philippe Martin. "Les craintes de pagaille et de blocage de Paris nés du souvenir de 1997 (NDLR : la dernière fois que la circulation alternée a été mise en place) ne se sont pas confirmées, bien au contraire : la fluidité de la circulation a été assurée", a-t-il conclu. Au moins 3.000 PV ont été dressés sur l'ensemble de la journée.

Situation variable dans le reste du pays

Ailleurs en France, la tendance est également à l'amélioration. La situation est normale en Alsace, Auvergne, Aquitaine, Poitou-Charentes, Centre, ainsi que dans les régions Nord-Pas de Calais, Picardie et Champagne-Ardenne. Idem dans le Calvados et dans la Manche.En revanche, la qualité de l'air était toujours mauvaise en Bourgogne, en Paca et Midi-Pyrénées. L'alerte a été levée en Rhône-Alpes.