Climat – Environnement

Pollution : Renault va rappeler 15.000 véhicules Captur

Par Marina Cabiten, France Bleu mardi 19 janvier 2016 à 8:30 Mis à jour le mardi 19 janvier 2016 à 11:25

Des Captur vont être rappelés pour un réglage de moteur
Des Captur vont être rappelés pour un réglage de moteur © Maxppp

Renault a confirmé mardi le rappel d'environ 15.000 voitures "Captur" présentant un défaut du système de dépollution, au lendemain de l'audition du constructeur automobile devant la commission technique qui avait relevé un dépassement de normes antipollution.

Renault "s'est engagé à rappeler un certain nombre de véhicules, 15.000 véhicules, pour les vérifier et les régler correctement pour que le système de filtration fonctionne" dans toutes les conditions de températures, a déclaré la ministre de l'Ecologie sur RTL. Le constructeur a confirmé, en précisant qu'il s'agit de véhicules de la gamme Captur, et que le rappel a déjà commencé.

Défaut sur un modèle diesel

"On a découvert (en juillet) qu'il y avait une erreur de paramétrage (...) L'erreur a été corrigée début septembre et les véhicules sont en cours de rappel", a déclaré le directeur de l'ingénierie du groupe, Gaspar Gascon Abellan. Il a précisé que ce défaut ne concernait que la version 110 CV diesel du crossover urbain commercialisé en France et en Europe. Renault a précisé que le cas du Captur 110 CV était un cas à part et a répété que tous ses véhicules respectaient les normes d'homologation.

Jusqu'à 700.000 véhicules concernés

Ségolène Royal a annoncé ce rappel au lendemain de l'audition du constructeur automobile devant la commission technique, qui avait relevé un dépassement de normes antipollution. Renault va vérifier ces véhicules "et les régler correctement pour que le système de filtration fonctionne" dans toutes les conditions de températures, a-t-elle déclaré. Selon elle, "les choses peuvent être faites rapidement car pour régler correctement un moteur il faut une demi-journée". 

Outre ce rappel, Renault annonce que les propriétaires des véhicules diesel portant la dernière norme en vigueur Euro 6 pourront demander si une opération de maintenance est nécessaire sur leur véhicule. Il devrait s'agir d'une simple reprogrammation nécessitant une vingtaine de minutes. Sur la base des ventes 2015, un porte-parole de Renault a estimé que jusqu'à 700.000 véhicules pourraient être potentiellement concernés.

Les effets du scandale Volkswagen

Reçu lundi par la commission technique indépendante, Renault a promis un "plan technique" pour rapprocher des normes d'homologation les émissions polluantes de ses voitures en conditions réelles. La firme au losange présentera le 30 mars des mesures pour améliorer le système de dépollution de ses derniers moteurs diesel, qui devraient entrer en vigueur à partir de juillet, a déclaré mardi son directeur délégué à la compétitivité.

Cette commission avait été mise en place par le gouvernement après le scandale Volkswagen et des tests menés sur des véhicules ont relevé, notamment pour des Renault, un dépassement de normes pour le CO2 et les oxydes d'azote (NOx). Les autres constructeurs concernés par ces dépassements "ont accepté de venir s'exprimer devant la commisison", a indiqué la ministre de l'Ecologie, sans vouloir donner leur nom à ce stade.

Partager sur :