Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Près d'Orléans, des enfants se mobilisent pour préserver la perdrix grise

jeudi 8 mars 2018 à 10:00 Par Boris Hallier, France Bleu Orléans

La perdrix grise, oiseau typique des plaines céréalières, se fait de plus en plus rare. Pour améliorer leur environnement, des enfants d'Ingré, près d'Orléans, plantent des arbustes.

Des enfants d'Ingré ont planté des arbustes pour favoriser la biodiversité.
Des enfants d'Ingré ont planté des arbustes pour favoriser la biodiversité. © Radio France - France Bleu Orléans

Ingré, France

Un marteau dans une main, une pelle dans l'autre, la quinzaine d'enfant met du cœur à l'ouvrage, sous un pylône électrique au milieu d'une parcelle agricole. "Je plante des piquets pour protéger les arbustes", explique un enfant, qui a bien compris sa mission : "il faut protéger la perdrix grise".

En plantant ces buissons, les apprentis jardiniers veulent "recréer un espace qui va permettre à la faune de s'installer, aux insectes de se développer, ce qui va constituer un refuge pour la perdrix grise", raconte Mathieu Lorigny, éducateur à l'environnement à Ingré.

Dans les années 70 on pouvait compter 1.000 oiseaux. Aujourd'hui, on en est à une centaine"

Patrick, le responsable de la société de chasse et de protection de la nature d'Ingré, est formel : "Il y a les prédateurs, l'agriculture, l'urbanisation... C'est difficile de les faire revenir. Mais nous essayons tout de même de faire revenir cet oiseau emblématique de notre région."

D'autres pylônes de la commune accueilleront ces petits massifs destinés à devenir des refuges pour les perdrix.