Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Projet d'éoliennes retardé : Thury en Côte-d'Or perd 50.000 euros

-
Par , France Bleu Bourgogne

Suite à une décision du conseil d’État, des projets éoliens sur le territoire de l’ancienne région Bourgogne sont en suspens. C’est le cas pour le parc éolien de Thury-Molinot. Les 7 éoliennes auraient dû être mises en chantier cette année. Dont 5 à Thury qui comptait empocher 50.000 euros.

A Thury, 300 habitants dans le canton d'Arnay-le-Duc, 5 éoliennes doivent être installées sur les collines.
A Thury, 300 habitants dans le canton d'Arnay-le-Duc, 5 éoliennes doivent être installées sur les collines. © Radio France - Jacky Page

Thury, France

Le 6 décembre dernier, le conseil d'Etat a annulé le schéma régional éolien de la Bourgogne. Une décision sans impact pour les installations déjà réalisées, mais qui retarde celles qui sont projetées.

Du coup, l'enquête d'utilité publique du parc éolien de Thury et Molinot est à refaire. Dans la commune voisine de Val-Mont, les élus en profitent pour demander que ce projet de 7 éoliennes soit ramené à 5. Un vœu a été adopté en ce sens lundi soir par la communauté d'agglomération Beaune Côte et Sud. 

Un projet contesté 

Le maire de Val-Mont, Christian Bressoulaly, explique que son conseil municipal ne voyait pas d’objection à la première mouture du dossier, qui ne prévoyait que 5 éoliennes. L’ajout de deux autres mâts à un kilomètre de certaines habitations ne passe pas, et ce projet risque de gâcher le panorama sur le Mont Beuvray. « Le château de Jours-en-Vaux, qui vient d’être entièrement restauré, aura trois éoliennes sur les collines d’en face ».

Le maire de Thury, Daniel Truchot, qui n'avait pas été confronté à une contestation majeure dans sa propre commune, ne comprend pas cette hostilité, d'autant plus rappelle-t-il que Val-Mont a ses propres éoliennes. 

Les éoliennes doivent rapporter le quart du budget du village

Daniel Truchot commence à trouver le temps long. Il comptait commencer à empocher dès cette année la manne versée par le promoteur VSB énergies nouvelles pour l’exploitation des éoliennes installées sur les collines boisées qui dominent le village : « sitôt qu’on a le permis de construire, notre promoteur de projet nous verse la totalité de ce qu’on doit recevoir tous les ans. 50.000 euros, pour nous, c’est un quart de notre budget de fonctionnement annuel ».

La nouvelle enquête d'utilité publique doit commencer en mars. Les maires de Thury et Molinot espèrent que le projet ne sera pas trop retardé. Si ce n’est pas le cas, Daniel Truchot prévient : « ça fait 12 ans que nous n’avons pas augmenté les impôts. Si on n’a pas une recette qui va venir dans l’année ou l’année suivante, les impôts vont faire un bond, on sera obligé de les augmenter. On ne pourra pas faire autrement ». En attendant, des travaux de voirie sont reportés.