Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Projet de piscine nucléaire à la centrale de Belleville-sur-Loire : EDF réagit dans un communiqué

mardi 13 février 2018 à 12:54 - Mis à jour le mardi 13 février 2018 à 18:24 Par Jonathan Landais, France Bleu Auxerre, France Bleu Berry, France Bleu Orléans et France Bleu

D'après les révélations du site Reporterre.net mardi, EDF aurait comme projet de construire sur le site de Belleville-sur-Loire (Cher) une piscine de stockage de déchets nucléaires. EDF réagit dans un communiqué et indique que "plusieurs sites sont à l'étude, aucune décision n'est encore prise".

La centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire dans le Cher
La centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire dans le Cher © Maxppp - Stéphanie Para

Belleville-sur-Loire, France

Le groupe EDF réagit suite à la publication d'une enquête sur le site Reporterre.net, que France Bleu Berry vous révélait ce mardi matin, concernant le projet de construction d'une piscine d’entreposage de combustibles usés sur le site de la centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire dans le Cher.

Une demande émanant de l'ASN

"L’ASN (Autorité de sûreté nucléaire) et la DGEC (Direction Générale de l’Environnement et du Climat) ont demandé à EDF, dans le cadre du PNGMDR (Plan National de Gestion des Matières et des Déchets Radioactifs 2016-2018), de _proposer une solution pour disposer de nouvelles capacités d’entreposage de combustibles usés à horizon 2025-2035_", indique EDF dans un communiqué. 

"En effet, de nouvelles capacités d’entreposage seront nécessaires autour de 2030, et ce quel que soit le scénario industriel de production d’électricité qui sera défini dans le cadre de la Programmation pluriannuelle de l’Energie à venir. Ces capacités permettront d’entreposer ces matières jusqu’à leur ré-utilisation dans de futurs réacteurs ou bien, si cette option industrielle n’était pas confirmée, jusqu’à leur stockage définitif à Cigéo", poursuit EDF. 

Aucune décision n'est prise pour le moment"

"En réponse à ce besoin, EDF travaille actuellement sur la conception d’une piscine d’entreposage et a transmis pour avis à l’ASN le dossier d’options de sûreté de cette installation en avril 2017. Conformément au PNGMDR, EDF prévoit le dépôt d’une demande d’autorisation de création d’ici 2020. _Plusieurs sites sont actuellement à l’étude pour l’implantation de ce projet, aucune décision n’est prise pour le moment_".

AUDIO >>> Sylvain Granger, le Directeur de la déconstruction et des déchets chez EDF

"Aujourd'hui on a une bonne dizaine de sites qui pourraient a priori satisfaire, Belleville fait bien partie de ces sites (...) de toute façon cette installation ne se fera pas sans concertation du public, et cette concertation se fera quand le projet sera suffisamment mûr", indiquait un peu plus tard dans la journée Sylvain Granger, le directeur de la déconstruction et des déchets du groupe EDF.