Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Puy-de-Dôme : une association conteste le projet d'extension de la déchetterie de Theix

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

L'association Saint-Genès Environnement est toute jeune. Elle a été créée début avril par des habitants du secteur hostiles à l'extension de la déchetterie de Theix. Objectif : que le projet soit abandonné, au profit d'un nouveau, plus respectueux de l'environnement.

La zone d'implantation de la future déchetterie. Des arbres ont déjà été coupés.
La zone d'implantation de la future déchetterie. Des arbres ont déjà été coupés. © Radio France - Dominique Manent

Theix, Saint-Gènes-Champanelle, Puy-de-Dôme, Auvergne-Rhône-Alpes, France

La déchetterie de Theix, dans le Puy-de-Dôme, va s'agrandir. Elle va passer de 2400 à 9 000 m2. Elle va aussi se transformer et devenir une déchetterie "à plat". Il n'y aura pas de quais, les déchets seront déposés au sol. Le projet fait réagir certains habitants du secteur. Ils viennent de créer une association baptisée "Saint-Genès Environnement" qui fait circuler une pétition.

6500 m2 d'arbres menacés

Derrière la laiterie de Theix, la forêt abrite des arbres centenaires. Certains ont déjà été abattus. Marie-France Peuch, trésorière de Saint-Genès Environnement se désole :"Comment, aujourd'hui, peut-on tomber 6500 m2 d'arbres pour bétonner 9 mille m2  !" 

L'association n'est pas contre le principe d'une réhabilitation de l'actuelle déchetterie qui a besoin d'une mise aux normes, mais elle est farouchement opposée au déboisement de cette zone, d'autant qu'elle est particulièrement pentue, et que de gros travaux de terrassement seront indispensables. "Nous sommes sur du granit, il va falloir éventuellement utiliser des micro minages. _Imaginez l'ampleur du terrassement_, pour un projet annoncé d' 1,6 million d'euros ... il y aura forcément des surcoûts" estime Marie-France.

L'association s'attend aussi à des nuisances sonores :  un tractopelle, un broyeur et un compacteur devraient fonctionner sur le site, à deux pas des maisons. Enfin, elle s'inquiète d'une éventuelle pollution des sources.

Christian Guetton, Anne Richet et Marie-France Peuch de l'association "Saint-Genès Environnement" - Radio France
Christian Guetton, Anne Richet et Marie-France Peuch de l'association "Saint-Genès Environnement" © Radio France - Dominique Manent

Des courriers ont été adressés aux élus de Clermont-Métropole, notamment à Marcel Aledo en charge du dossier. Ce dernier annonce une réunion publique le 7 juin prochain, à partir de 20 heures, à Saint-Genès-Champanelle. Il compte rassurer et convaincre les personnes réticentes.