Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Pyrénées Atlantiques : 700 hectares de végétation brûlés par des écobuages, 15 procédures judiciaires en cours

mardi 5 mars 2019 à 15:04 Par Muriel Vitel, France Bleu Pays Basque et France Bleu Béarn

Depuis ce 21 février 2019, près de 900 sapeurs pompiers sont intervenus dans le département pour circonscrire des feux de broussailles. Plus de 620 chantiers d'écobuages ont été déclarés mais mal maîtrisés, estime la Préfecture 64. Des procédures judiciaires sont actuellement en cours.

Sur les hauteurs de Licq-Athérey, Jean-Claude Serre et son épouse Ashley devant leur habitation qui a failli être la proie des flammes.
Sur les hauteurs de Licq-Athérey, Jean-Claude Serre et son épouse Ashley devant leur habitation qui a failli être la proie des flammes. © Radio France - Muriel Vitel

Pays Basque, France

700 hectares de végétation partis en fumée et une quinzaine de procédures judiciaires en cours depuis ces quinze derniers jours. 900 pompiers à pied d'oeuvre et des habitations et leurs occupants qui ont dû être évacués, c'est le premier bilan dressé par la Préfecture des Pyrénées Atlantiques suite à ces écobuages et incendies qui s'en sont suivis.

Des fumées blanches visibles encore ce 04 mars 2019 sur les versants montagneux de Licq-Athérey - Radio France
Des fumées blanches visibles encore ce 04 mars 2019 sur les versants montagneux de Licq-Athérey © Radio France - Muriel Vitel

Le vent a encore soufflé à l'intérieur des terres en Soule dans la nuit de dimanche 03 mars au lundi 04 mars, ce qui a attisé voire ravivé des foyers d'écobuages sur les secteurs allant de la commune de Montaury à Aramitz en passant par Licq-Athérey, Haux et Sainte-Engrâce. Là, plusieurs centaines d'hectares ont été touchés, des habitations sécurisées et pour deux d'entre elles évacuées.

Jean Claude Serrre et son épouse Ashley originaire des Etats-Unis, habitent à 450 mètres d'altitude sur les hauteurs de Licq, sur la commune de  Haux, leur habitation a failli être la proie des flammes.  3 camions de pompiers ont été nécessaires pour éteindre l'incendie qui s'est approché jusqu'à quelques mètres de leur habitation.

Rencontre avec les habitants

L'habitation de Jean-Claude Serre et de son épouse dont les flammes ont presque atteint la partie arrière avec la cuve de gaz à proximité - Radio France
L'habitation de Jean-Claude Serre et de son épouse dont les flammes ont presque atteint la partie arrière avec la cuve de gaz à proximité © Radio France - Muriel Vitel

Jean-Claude Serre, son épouse et un voisin Arnaud Peillen au lendemain des incendies constatent les dégâts.

Témoignage d'un Licquois encerclé par les flammes

La haute Soule toujours, où vient d'emménager, il y a quinze jours Arnaud Peillen, il est à 500 m d altitude sur la commune de Licq-Athérey et il s'est retrouvé cerné par les flammes.

Arnaud Peillen, psciculteur, habitant de Licq.

Peu de végétation n'a résisté aux écobuages qui mal maîtrisés ont failli toucher des habitations. - Radio France
Peu de végétation n'a résisté aux écobuages qui mal maîtrisés ont failli toucher des habitations. © Radio France - Muriel Vitel

Ecobuages déclarés mais mal maîtrisés, des plaintes sont déposées, le Préfet en appelle à la responsabilité de chacun

"626 chantiers d'écobuages déclarés mais mal maîtrisés", précise le Préfet des Pyrénées Atlantiques, Eric Spitz  et ce dernier d'ajouter, que "15 procédures judiciaires sont actuellement en cours de traitement. Car lorsque j'interdis l'écobuage, les gendarmes sont sur le terrain y compris en hélicoptère pour surveiller. L'écobuage non autorisé est passible d'une amende, il peut être aussi transformé en délit lorsqu'il y une dégradation volontaire voire en crime si il y avait des victimes".

Eric Spitz, Préfet des Pyrénées Atlantiques

Les feux d'écobuages sont  interdits dans les Pyrénées Atlantiques par arrêté préfectoral encore jusqu'à ce mercredi 6 mars minuit.