Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Pyrénées : le Parc national réclame plus de moyens pour la biodiversité

-
Par , France Bleu Béarn

Le président du Parc national des Pyrénées, Laurent Grandsimon rencontre ce mercredi le ministre de la Transition écologique, François de Rugy avec d'autres présidents de parcs pour demander plus de moyens pour la biodiversité. Le Parc national des Pyrénées a perdu 16 postes ces dernières années.

Faute de moyens, l'aigle royal n'est plus suivi par les agents du Parc national des Pyrénées
Faute de moyens, l'aigle royal n'est plus suivi par les agents du Parc national des Pyrénées © Maxppp - Guillaume Bonnaud

Tarbes, France

Le conseil d'administration du parc a voté mardi matin à l'unanimité une motion de soutien aux personnels. Depuis 2011, au fil des réorganisations successives, le Parc national des Pyrénées a perdu 16  postes et a vu son budget fondre de 20 % selon le SNE (le Syndicat National de l'Environnement), qui avance une baisse de 1,3 millions d'euros.

"On est à l'os" - Frédéric Chavagneux, représentant du SNE

Plusieurs missions du parc ont dû être abandonnées, explique Frédéric Chavagneux, réprésentant du SNE et garde moniteur du parc en Vallée d'Aspe. "Au niveau de la protection, on ne suit plus par exemple l'aigle royal. On en a ras le bol du blabla du gouvernement qui n’arrête pas de dire qu'il va faire des choses sur la biodiversité et le dérèglement climatique mais sur le terrain, c'est tout le contraire qui se passe ! On est démantelé et c'est la même chose pour l'Agence française de la biodiversité et l'Office national de la chasse et de la faune sauvage."  

Thierry Chavagneux, guide moniteur du parc et représentant du SNE, dénonce le désengagement de l'Etat pour la biodiversité

Aujourd'hui il n'y a plus que soixante dix postes au Parc national des Pyrénées et les agents redoutent d'en perdre encore d'autres avec la création du Parc national des forêts de Champagne-Bourgogne qui, comme celui des Calanques, doit se faire à moyens constants.

Une rencontre est prévue ce mercredi à Paris entre une délégation de présidents de parcs et le ministre de la Transition écologique François de Rugy. Laurent Grandsimon, maire de Luz-Saint Sauveur et président du Parc national des Pyrénées demande lui aussi que "Bercy arrête dans ses arbitrages de voir le budget de la biodiversité comme un budget de dépense mais comme un budget d’investissement dans l'avenir de nos enfants".