Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Pyrénées : les deux ourses relâchées sont "en parfait état de santé" et sont toujours en Béarn

mercredi 31 octobre 2018 à 17:52 Par Mathias Kern, France Bleu Béarn, France Bleu et France Bleu Occitanie

L'ONCFS, l'office national de la chasse et de la faune sauvage, annonce ce mercredi que les deux ourses slovènes relâchées en Béarn début octobre sont "en parfait état de santé". Il est possible de les localiser grâce à leur collier GPS. Claverina et Sorita sont toujours en vallée d'Aspe et d'Ossau.

Les deux ourses ont été relâchées en Béarn, les 4 et 5 octobre 2018, en vallée d'Aspe et d'Ossau.
Les deux ourses ont été relâchées en Béarn, les 4 et 5 octobre 2018, en vallée d'Aspe et d'Ossau. - D.Valente/DicomMTES

Pyrénées-Atlantiques, France

Les services de l'Etat ont donné des nouvelles des deux ourses slovènes lâchées dans les Pyrénées, en Béarn, les 4 et 5 octobre, malgré les oppositions sur les routes. La voie des airs avait été choisie pour ces réintroductions. Ce mercredi, dans un communiqué, l'ONCFS, l'office national de la chasse et de la faune sauvage annonce que les deux femelles sont "en parfait état de santé". 

150 kilomètres parcourus en trois semaines

Les ourses sont toujours suivies à la trace, grâce à leurs colliers GPS qui indiquent qu'elles sont restées en vallée d'Aspe et d'Ossau. Depuis début octobre, elles ont fait beaucoup de kilomètres pour découvrir leur nouveau territoire. Sorita relâchée en vallée d'Ossau un jour après Claverina en vallée d'Aspe, a parcouru une distance plus importante, plus de 150 kilomètres en trois semaines.

D'ailleurs, l'ONCFS précise seulement aujourd'hui que les sites initialement prévus n'ont pas été atteints début octobre, en vallée d'Aspe et d'Ossau. Pour des questions de sécurité, des sites alternatifs ont été privilégiés.

"On s'attendait à de grands déplacements dès les premiers jours", indique Nicolas Alban, chef de projet pour cette opération à l'ONCFS.

La voie des airs avait été choisie pour ces réintroductions d'ourses en Béarn. - Aucun(e)
La voie des airs avait été choisie pour ces réintroductions d'ourses en Béarn. - D.Valente/DicomMTES