Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Pyrénées : Y aura-t-il de la neige à Noël ?

lundi 30 octobre 2017 à 18:58 Par Nolwenn Quioc, France Bleu Occitanie

Les premiers froids de l'automne viennent à peine d'arriver, mais la question taraude déjà les responsables des stations de ski des Pyrénées : la neige sera-t-elle au rendez-vous pour cette saison ? À un mois de l'ouverture, à Luchon, on reste optimiste.

La neige n'est pas toujours au rendez-vous à Superbagnères début décembre, comme ici en 2006
La neige n'est pas toujours au rendez-vous à Superbagnères début décembre, comme ici en 2006 © Maxppp - Jean-Alexandre Lahocsinszky

Bagnères-de-Luchon, France

Un mois d'octobre particulièrement doux, avec un record de chaleur battu ce jeudi, un épisode de sécheresse qui dure : à un mois de l'ouverture des pistes, les conditions météorologiques ne semblent pas particulièrement favorables à une ouverture prochaine des pistes de ski. Pourtant, la plupart des stations ont fixé le début de la saison au 2 décembre.

Un phénomène dans le Pacifique qui nous envoie de l'air chaud

"Effectivement, le phénomène "La Niña" ne me rassure pas trop", admet Louis Ferré, le maire de Luchon et président de la régie de la station Superbagnères. Les météorologues prévoient en effet des températures particulièrement douces jusqu'au mois de janvier, en raison de ce phénomène présent sur le Pacifique et qui nous envoie des vagues d'air chaud. "Mais bon, la météorologie n'est pas une science tout à fait exacte, et on espère que nos amis météorologues se seront trompés".

De nouveaux canons plus performants

Plus que la neige, c'est le froid qu'attendent les professionnels du ski. De nos jours, plus question de se passer des canons à neige. À Luchon, 60 % du domaine skiable est enneigé artificiellement. Alors que les deux dernières années, le mois de décembre n'a pas vu un flocon sous les 2200 mètres, la station de Superbagnères a donc investi dans des têtes de canon plus performantes et 10 fois moins gourmandes en air comprimé. "Ça va nous permettre d'ouvrir plus de canons simultanément, et d'enneiger davantage de pistes pour Noël" explique Christian Mathias, directeur de la station de Luchon.

À condition qu'il fasse suffisamment froid, et que la neige ne se transforme pas en bouillie. Pour préserver les zones enneigées, la station n'ouvrira en continu que du 2 au 10 décembre, pour satisfaire les skieurs les plus pressés de dévaler les pistes. Elle sera ensuite fermée pendant la semaine, jusqu'aux vacances de Noël où elle ouvrira tous les jours.

"Ça va permettre de travailler pendant la semaine la qualité de la semaine. Si éventuellement il n'y a pas assez de neige début décembre, ça permettra de la garder pour les week-ends" détaille Christian Mathias

Et à terme, Luchon entend bien développer d'autres activités que le ski, y compris en plein hiver. Une étude vient d'être lancée pour améliorer l'offre thermale, notamment proposer plus d'activités pour les familles.