Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

L'expertise de l' INRA de Lusignan sur les pelouses des stades de foot

vendredi 31 août 2018 à 17:16 Par Vincent Hulin , France Bleu Poitou

Des taches brunâtres apparaissent sur les stades de foot, en cause : la prolifération d'un champignon, le pyricularia qui s'est développé sur des pelouses de Nantes, de Reims, de Troyes ou encore de Béziers. Les travaux des chercheurs de l'INRA sur les prairies semées font référence.

Des études de différentes variétés.
Des études de différentes variétés. - INRA

Lusignan, France

Le week-end dernier le match de ligue 2 entre  Béziers et Lens a été reporté en raison du mauvais état de la pelouse.

l'expertise des chercheurs de l' Inra intéresse aussi le monde du foot

Lusignan est le principal site d'études des prairies semées destinées à l'alimentation des animaux d'élevage. Depuis quelques années, les recherches prennent en compte les enjeux du développement durable et du changement climatique. Mais qui dit prairies semées dit aussi pelouses, et l'expertise des chercheurs de l' Inra intéresse aussi le monde du foot.  En ce moment c'est donc le casse tête de la prolifération d' un champignon qui était déjà connu mais qui n'avait pas été observé et surtout à ce point sur les pelouses l'été. Des jardiniers des clubs de foot parfois pris un peu de court, car plus habitués à se focaliser sur l'état des pelouses l'hiver avec gel et dégel. Les spécialistes des pelouses annoncent même qu' un gazon peut être atteint par près de 30 maladies différentes.