Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

"Quand le soleil va-t-il revenir ?" : les Périgourdins en ont marre de la pluie

lundi 14 mai 2018 à 19:13 Par Willy Moreau, France Bleu Périgord

La pluie joue les prolongations en Dordogne. Le mois de mai maussade joue sur le moral des Périgourdins même si les conditions météo ne sont pas exceptionnelles cette année.

Les Périgourdins ressortent les parapluies en mai.
Les Périgourdins ressortent les parapluies en mai. © Radio France - Willy Moreau

Dordogne, France

"Je ne suis pas bien, aujourd'hui c'est mon anniversaire", se plaint Myriam en regardant les gouttes tomber. Depuis le début du mois de mai, le temps maussade joue sur le moral des Périgourdins. 

Le mois de mai, le plus pluvieux dans l'année en Dordogne

Les parapluies sont de sortie, les vestes chaudes de retour. La pluie s'installe en Dordogne. En un week-end, il est tombé entre 20 et 30 millimètres de pluie sur le département

D'après Emmanuel Linden, prévisionniste à Météo France, la situation est normale : _"_Le mois de mai est le mois le plus pluvieux de l'année dans le département d'après les moyennes des 30 dernières années."

Néanmoins, ça ne rassure pas Daniel, fan de randonnées : "A la base, j'aime bien la pluie parce que je pense à l'herbe grasse en été et aux nappes phréatiques pleines mais à la longue, comme tout le monde, ça finit par saouler."

Des intempéries encore à prévoir

Le soleil devrait réapparaître dès jeudi mais Météo France prévoit de nouveau des perturbations à partir de la semaine prochaine. "Le mois de mai est très instable", explique Emmanuel Linden. 

Si le temps n'a rien d'exceptionnel, le prévisionniste met en avant les variations importantes cette année : "Nous sommes passés d'un temps estival la semaine dernière à des températures équivalentes à un mois de mars". Peut-être est-ce pour cela que le moral en pâtit...