Climat – Environnement

Quatre mois après les inondations, la mairie de Rasiguères rouvre ses portes

Par François David, France Bleu Roussillon mercredi 18 mars 2015 à 16:59

Les archives de la mairie de Rasiguères sèchent dans la salle du Temps Libre
Les archives de la mairie de Rasiguères sèchent dans la salle du Temps Libre © Radio France

Le petit village des Fenouillèdes sort lentement la tête de l’eau après avoir été dévasté par les inondations fin novembre. La mairie rouvre ses portes cette semaine, pour le premier tour des élections départementales.

Tout un symbole : les électeurs de Rasiguères (Pyrénées-Orientales) vont pouvoir venir voter en mairie ce dimanche pour le premier tour des élections départementales. Le bâtiment municipal a rouvert ses portes cette semaine , prés de quatre mois après les terribles inondations de l'automne.

« C’est un soulagement de retrouver chacun son bureau » reconnaît la secrétaire de mairie Stéphanie Maqué, qui a trouvé refuge pendant 4 mois au premier étage de la salle des fêtes, « mais le traumatisme est toujours là . Il faudra longtemps pour tourner la page ».

rasigueres - son

Le 29 novembre dernier, le ruisseau du Trémoine est subitement sorti de son lit. La mairie s'est retrouve envahie par plus d’un mètre d’eau . Il fallait tout refaire : les peintures, l’électricité, le mobilier.

« Tout le village s’est serré les coudes » se réjouit le maire Paul Foussat. 30 bénévoles sont restés mobilisés pendant 10 jours pour sauver ce qui pouvait l’être. Il fallait notamment assécher les milliers de documents qui avaient pris l’eau. « Nous avons été la capitale du Sopalin ! ».

INVITE - rasigueres

La réouverture de la mairie n’est cependant qu’une étape. Deux autres bâtiments municipaux doivent maintenant faire l’objet de travaux considérables, la salle des fêtes et la cuisine polyvalente . « Ça va durer jusqu’au mois de mai » précise le maire qui rend hommage aux assurances : les indemnités ont été versées très rapidement.

Reste aussi à réparer le pont et les rues du village, défoncées par le ruissellement des eaux. « Les procédures de catastrophe naturelle sont en cours. Mais nous n’avons aucune nouvelle ».

C'est le maire de Rasiguères qui a alerté les pompiers - Radio France
C'est le maire de Rasiguères qui a alerté les pompiers © Radio France
Une trentaine de pompiers ont été mobilisés à Rasiguères - Radio France
Une trentaine de pompiers ont été mobilisés à Rasiguères © Radio France