Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Quelle solution pour vos déchets chimiques ?

samedi 21 juillet 2018 à 23:29 Par Adrien Serrière, France Bleu Gard Lozère

Une collecte de produits chimiques était organisé samedi à Nîmes. L'occasion pour les particuliers de vider leur garage de leurs vieux pots de peinture, mais aussi insecticides et autres produits dangereux pour la nature. Si vous avez raté la collecte, il existe d'autres solutions.

Les pots de peinture font partie des déchets chimiques à ne pas jeter aux ordures ménagères.
Les pots de peinture font partie des déchets chimiques à ne pas jeter aux ordures ménagères. © Radio France - Adrien Serrière

Nîmes, France

Ils s'entassent dans les garages et plus les années passent, plus on se rend compte de leur dangerosité pour l'Homme et pour l'environnement. Jacqueline a donc décidé d'amener un carton plein de "vieux insecticides" à la collecte organisée samedi à Nîmes par EcoDDS, une société à but non lucratif spécialisée dans le recyclage des produits chimiques. La sexagénaire prévient : "Ne le tripotez pas trop, faites gaffe." 

Colles, peintures et produits phytosanitaires

EcoDDS collecte ainsi "les bidons de chlore pour les piscines, les filtres à huile, les bidons d'eau de refroidissement, tous les produits phytosanitaires du jardinage, les mastics, les solvants, les pots de peinture", tente de lister David, animateur de la société, qui alerte : tous ces produits "ne vont surtout pas au tri sélectif et encore moins à la poubelle"

Toutes les déchetteries ne les acceptent pas 

Ses insecticides, Jacqueline les utilisait autrefois pour ses tilleuls, cyprès et rosiers. Aujourd'hui, convaincue de leur dangerosité, elle refuse de s'en servir, mais "ne savait pas trop comment s'en débarrasser". C'est désormais chose faite. Jean-Philippe, un autre particulier venu déposer des produits issus de son garage, se dit soulagé : "Je préfère les amener ici plutôt qu'en déchetterie car comme ça, ce sera fait d'une bonne manière et ça ne touchera pas la nature." 

En effet, toutes les déchetteries ne les acceptent pas. D'où l'intérêt des collectes organisées ponctuellement par EcoDDS sur les parkings des grandes enseignes de bricolage. Mais le reste de l'année, il est également possible de trier les déchets chimiques sans crainte qu'ils terminent quelque part dans la nature. David, l'animateur d'EcoDDS, donne la marche à suivre : "Il faut allez sur EcoDDS.com : vous tapez le nom de votre commune et apparaîtront les déchetteries près de chez vous à même de récupérer vos produits chimiques."