Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement DOSSIER : Le pourquoi du comment

Quelles démarches pour se faire indemniser après les inondations dans l'Yonne ?

mardi 30 janvier 2018 à 4:30 Par Damien Robine, France Bleu Auxerre

Beaucoup d'entre vous ont passé le week end dernier à nettoyer les sous sols et les garages inondés la semaine dernière. Les pièces à vivre de certaines maisons ont souffert également. Comment désormais se faire indemniser et quelles sont les démarches à suivre?

Après les inondations place aux indemnisations
Après les inondations place aux indemnisations © Radio France - Isabelle Rose

yonne

Se faire indemniser  génère pas mal d’inquiétudes pour ceux qui ont été touché par les inondations . Quelques erreurs aussi ?  

Il faut dire que pour certains c'est une véritable catastrophe. Ils ont beaucoup perdu , meubles, électroménager, et ils se demandent s'ils vont être indemnisés en totalité. A Joigny , Yvette a décidé de faire une liste des dégâts qu'elle va présenter à son assureur. "Soixante centimètres d'eau dans mon sous-sol, donc machine à laver, sèche linge congélateur et frigidaire nage malgré les parpaings. Mon mari a estimé la perte à 3 500 euros." Cette liste partait dans doute d'une bonne intention, malheureusement, Yvette peut l'oublier. C'est nettement insuffisant auprès d'un assureur.

Quelles sont  les démarches nécessaires pour espérer une indemnisation ?    

Aller chez son assureur, c'est la première des démarches à faire. Mais il ne faut pas venir les mains vides. Il est indispensable de fournir des preuves qui justifient que les biens ont été endommagés par l'eau. Jean-Luc Laroche président de la chambre régional des agents d'assurance explique l'essentiel. "Faire des photos c'est important. Et rechercher les factures qui vous permettront de justifier la date d'origine des biens qui ont été endommagés par l'eau." Et puis une fois que l'eau est partie, il est conseillé de demander à des artisans de faire des devis de réparation, que ce soit  de l'électricité du sols ou des murs. Enfin tout ce qui a été endommagé dans la maison. 

Ces devis peuvent aussi prendre du temps et retarder l'indemnisation ?  

C'est la crainte de Paulette à Joigny . Sa maison a déjà été inondé en 2016. L'eau avait causé des dégâts longtemps après s'être retirée. "Comme la maison est de plein pied on craint l'humidité qui remonte dans les murs et la moisissure. Ça peut mettre quinze jours, trois semaines, un mois avant de voir les dégâts." Pour éviter ça il est  possible de mettre en place un système d'assèchement des murs , les assureurs prennent en charge ce type d'installation temporaires.    

Combien de temps pour faire sa déclaration de sinistre et quel délai pour espérer être indemnisé ?

C'est pas un scoop Plus vite le dossier et constitué plus vite l'assureur pourra  chiffrer votre préjudice. Les compagnies d'assurance ont un délai légal pour indemniser les dossiers. Au-delà de six mois ce n'est pas normal. Enfin quelle que soit l'indemnisation , il restera toujours une partie à votre charge.  Une franchise qui s'élève à 380 euros pour les habitations et les biens privés.

Le pourquoi du comment - Aucun(e)
Le pourquoi du comment - Creative Commons - Qimono