Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

"Rame pour ta planète" : une centaine de surfeurs au port de Guéthary pour sensibiliser à la cause environnementale

-
Par , France Bleu Pays Basque

Quatrième édition de "Rame pour ta planète". Ce samedi une centaine de surfeurs se sont regroupés à Guéthary pour alerter sur l'urgence climatique. Ce rendez-vous se tiendra chaque premier samedi du mois jusqu'à la réunion du G7 à Biarritz, fin août prochain.

Pour cette journée de mobilisation les surfeurs et surfeuses de toutes générations confondues sont venus ramer
Pour cette journée de mobilisation les surfeurs et surfeuses de toutes générations confondues sont venus ramer © Radio France - Jennifer Biabatantou

C'est parce qu'il y a urgence face au réchauffement climatique qu'une centaine de surfeurs sont venus au port de Guéthary ce samedi. Malgré les températures frigorifiques, ils ont répondu à l'appel lancé par "Rame pour ta planète", ce mouvement citoyen créé lors de l'arrivée du Tour Alternatiba à vélo, à Bayonne en octobre dernier

Les messages des pancartes plantent le décor de l'esprit de cette journée  - Radio France
Les messages des pancartes plantent le décor de l'esprit de cette journée © Radio France - Jennifer Biabatantou

Un relais entre terre et mer 

Derrière cette initiative, il y a la volonté de continuer à "alerter sur la fragilité des océans et la dégradation de l'environnement". C'est pourquoi, chaque premier samedi du mois jusqu'au sommet du G7 à Biarritz, du 25 au 27 août, ils vont ramer pour rappeler aux chefs d'Etats "que le milieu naturel est primordial".

Avant d'aller à l'eau, petit discours pour rappeler les raisons de cette manifestation : "en 40 ans le taux de CO2 dans l’atmosphère a autant augmenté qu’en 15 000 ans en d’autres ères", Rame pour ta planète - Radio France
Avant d'aller à l'eau, petit discours pour rappeler les raisons de cette manifestation : "en 40 ans le taux de CO2 dans l’atmosphère a autant augmenté qu’en 15 000 ans en d’autres ères", Rame pour ta planète © Radio France - Jennifer Biabatantou

Pour François Verdet, bénévole à Surf Rider Foundation à l'antenne Côte Basque, l'objectif de cette action est aussi de rallier davantage de surfeurs à cette cause : "Elle est censée re-concerner un public qu'il ne l'est pas toujours assez. On pourrait penser que les surfeurs sont les premiers défenseurs de l'environnement, ce n'est pas toujours le cas."

11 heures : top départ pour la rame collective  - Radio France
11 heures : top départ pour la rame collective © Radio France - Jennifer Biabatantou

Maritxu abonde dans ce sens. Cette sexagénaire a déjà 40 ans de pratique de surf derrière elle. Elle constate avec satisfaction que le mouvement prend peu à peu de l'ampleur : "Je trouve que c'est bien que les surfeurs commencent à parler écologie. Pendant des années on avait un slogan, « ne pas détruire ce qui nous permet de prendre du plaisir ». L'océan est notre terrain de jeu, il faut le préserver." Au-delà de ça, elle espère qu'avec le temps, "les gens se sentiront concernés et qu'on pourra faire quelque chose pour notre belle planète".

Dans l'océan les surfeurs forment une chaîne humaine sous les applaudissements des badauds - Radio France
Dans l'océan les surfeurs forment une chaîne humaine sous les applaudissements des badauds © Radio France - Jennifer Biabatantou

Réveil des consciences

Ce jour-là parmi les engagés, il y a Franck. C'est la première fois qu'"il se bouge pour la planète" : "Je suis l'écolo de base mais si je suis ici, c'est parce qu'il faut envoyer un message aux gens qui nous gouvernent. La politique c'est super important, mais ça ne sert pas à grand-chose d'être le pays le plus compétitif de la planète, si c'est pour être dans un monde dans lequel on ne pourra plus vivre ..." 

Des rameurs venus d'Anglet à pirogue se sont joints aux surfeurs. Il leur aura fallu 1h10 pour faire le trajet. - Radio France
Des rameurs venus d'Anglet à pirogue se sont joints aux surfeurs. Il leur aura fallu 1h10 pour faire le trajet. © Radio France - Jennifer Biabatantou

"Rame pour ta planète" rappelle qu'à l'échelle mondiale, 60% des animaux vertébrés sauvages ont disparu et que l'Europe a perdu 420 millions d'oiseaux sur 30 ans. Aussi, que la pollution plastique dans les océans représente plus de 10 millions de tonnes par an.

C'est l'optimisme qui prime ! - Radio France
C'est l'optimisme qui prime ! © Radio France - Jennifer Biabatantou

D'autres rames collectives ont eu lieu le même jour en Bretagne à Guidel et en Province-Alpes-Côte d'Azur à Sanary-Sur-Mer.