Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Recherche d'or en Creuse : Cominor vise une prolongation de trois ans

samedi 23 juillet 2016 à 11:29 Par Audrey Tison, France Bleu Creuse

La société minière a déposé une demande de prolongation du PER (permis exclusif de recherche) de Villeranges. Elle espère toujours trouver de l'or ou d'autres minerais, sa zone de recherche sera réduit à quatre communes...

 Des prélèvements de surface avaient eu lieu en octobre 2014
Des prélèvements de surface avaient eu lieu en octobre 2014 © Maxppp - Bruno Barlier

Lussat, France

Cominor s'était faite plutôt discrète ces derniers mois, aucun forage n'a été réalisé en 2016. Pourtant, la société minière confirme son intérêt pour l'est creusois. La semaine dernière, la société minière a déposé auprès du ministère de l'Economie une demande de prolongation du PER (permis exclusif de recherche) de Villeranges pour trois années supplémentaires. L'actuel permis arrive à échéance le 17 novembre,  la demande de renouvellement devait être effectuée avant le 17 juillet.

Celà signifie que Cominor veut continuer son travail de recherche et de prospection du sol et du sous-sol dans l'espoir de trouver de l'or et quelques autres minerais. Mais ces recherches porteraient sur un secteur moins étendu, seulement quatre communes (Auge, Chambon-sur-Voueize, Lépaud et Lussat) au lieu de sept jusqu'ici. Les communes de Bord-Saint-Georges, Sannat et Tardes sortiraient du périmètre. La zone s’étendrait donc sur 37 kilomètres carrés environ, et non plus 47.

Il y a eu un enchainement de circonstances qui ont fait qu'on n'a pas pu commencer cette campagne, mais on aimerait bien poursuivre cette exploration, indique Dominique Delorme, porte-parole de Cominor

La préfecture de la Creuse est chargée d’étudier la demande de Cominor, elle doit formuler un avis. Mais c’est bien le ministère qui tranchera le dossier dans les prochaines semaines.

De leurs côtés, le collectif des opposants aux projets miniers, STOP MINES 23, ne manqueront pas de faire entendre leur position. Ils tiennent leur festival annuel ce samedi aux Fayolles à Bord Saint Georges.

Dominique Delorme, consultant de Cominor, face aux opposants de Stop Mines 23 - Radio France
Dominique Delorme, consultant de Cominor, face aux opposants de Stop Mines 23 © Radio France - Jules Brélaz