Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Rennes : les nouveaux panneaux publicitaires trop énergivores selon les écologistes

mercredi 7 mars 2018 à 19:17 Par Céline Guétaz, France Bleu Armorique

Dans les rues du centre ville de Rennes, des panneaux publicitaires lumineux ont remplacé les anciens panneaux classiques avec affiche. Selon les écologistes, ces panneaux numériques sont énergivores ! La majorité rétorque qu'ils ne consomment pas beaucoup plus que les équipements précédents.

23 panneaux numériques ont déjà été installés à Rennes
23 panneaux numériques ont déjà été installés à Rennes © Radio France - Céline Guétaz

Rennes, France

Vous les avez peut-être remarqués dans les rues du centre de ville de Rennes, ces panneaux lumineux qui diffusent des vidéos ou des images animées. Ils remplacent depuis quelques jours les anciens panneaux avec affiche. Vingt-trois panneaux ont déjà été implantés, il y en aura trente au total. Si la majorité municipale rennaise se félicite de ce nouvel ensemble de mobilier urbain moderne, les élus écologistes, eux, dénoncent "des panneaux numériques très énergivores". Pour Matthieu Theurrier, élu EELV à Rennes et à Rennes métropole, "même si ces panneaux fonctionnent avec des leds dernière génération, ils consomment beaucoup trop d'énergie, l'équivalent de 3 foyers chaque jour". L'élu dénonce aussi la pollution lumineuse produite et son impact important sur la faune, notamment les oiseaux qui disparaissent peu à peu des villes. 

L'équivalent d'une trottinette électrique rétorque la majorité

Au regard des équipements précédents, "la consommation d'énergie et le bilan carbone de ces nouveaux panneaux ne sont pas beaucoup plus importants " rétorque Benoit Pommier,  élu délégué à l'information. Selon lui, les anciens panneaux consommaient 0,2 kW/h sans compter les presque trois tonnes de papier et les kms effectués par les agents pour remplacer les affiches chaque semaine. Ces nouveaux panneaux numériques consomment 0,7kWh, et leur puissance est l'équivalent d'une trottinette électrique souligne l'élu. Benoit Pommier ajoute que "les panneaux sont éteints entre 1h et 6 h du matin." 

Ces panneaux, comme les précédents, sont utilisés pour diffuser des spots de pub, pour 50% du temps, mais aussi des informations émanant de la ville de Rennes ou de Rennes Métropole. Il s'agit d'images animées ou de courtes vidéos.