Climat – Environnement

Restrictions d'eau jusqu'à fin octobre en Vaucluse pour cause de sécheresse

Par Aurélie Lagain et Jean-Michel Le Ray, France Bleu Vaucluse vendredi 6 octobre 2017 à 4:30

Seules les fontaines en circuit fermé peuvent encore fonctionner dans les secteurs en alerte renforcée
Seules les fontaines en circuit fermé peuvent encore fonctionner dans les secteurs en alerte renforcée © Radio France - Aurélie Lagain

Il n'a quasiment pas plu en septembre en Vaucluse, la sécheresse s'installe, et les restrictions de l'usage de l'eau se poursuivent.

Les restrictions de l'usage de l'eau sont prolongées jusqu'à la fin du mois d'octobre sur les bassins déjà en alerte renforcée : bassins des Sorgues, du Lez, du Sud-Luberon, du Calavon, de l’Aygues, de l’Ouvèze, du sud-ouest du Mont Ventoux, de la Nesque et de la Meyne. Il n'a pas assez plu, et quasiment pas en septembre !

"On est dans une année exceptionnelle", constate Olivier Croze, chef du service eau environnement et forêt à la Direction des territoires de Vaucluse, "après deux hivers à faible pluviométrie, un étiage de printemps, un été sec et une absence de pluie automnale".

"En septembre, on a eu 15% des volumes d'eau tombés sur le département par rapport à la moyenne 1998-2016." - Olivier Croze, DDT de Vaucluse

Les mesures sont toujours les mêmes, rappelle la préfecture de Vaucluse :

  • l’interdiction de prélever et d’irriguer de 8 heures à 20 heures, à l’exception de la micro-aspersion, du goutte à goutte, des cultures en godets, des semis et jeunes plantations
  • l’interdiction totale d’arroser les pelouses, y compris pour les particuliers, les espaces verts et sportifs de toute nature, à l’exception des fleurs et potagers qui ne peuvent l’être que de 20 heures à 8 heures.
  • l’interdiction totale de remplir les piscines existantes, seule la mise à niveau nocturne étant autorisée,
  • l’interdiction d’arroser les terrains de golf, à l’exception des greens et départs, possibilité de 20 heures à 8 heures
  • l’interdiction de laver les voiries, sauf impératif sanitaire localisé
  • l’arrêt des fontaines sauf celles en circuit fermé,
  • l’obligation de réduction des consommations d’eau est portée à 30 % pour les activités industrielles et commerciales

"Les gens arrosent leurs pelouses malgré les restrictions" - Gilles Blanc, DDT de Vaucluse

Mais ces mesures ne sont pas toujours suivies, et ça se remarque sur le niveau des nappes, estime Gilles Blanc, chef de projet en charge de cette question à la Direction Départementale des Territoires de Vaucluse : "Sur le bassin des Sorgues, on a constaté un niveau des nappes beaucoup plus bas qu'habituellement, malgré un débit de la Sorgue relativement correct. Il y a ce problème de recharge, et peut être des prélèvements d'eau : les gens arrosent leurs pelouses malgré les restrictions d'usage de l'eau."