Climat – Environnement

RÉTRO 2016 - Maisons évacuées et routes coupées lors des inondations dans l'Yonne

Par France Bleu Auxerre et Damien Robine, France Bleu Auxerre vendredi 23 décembre 2016 à 6:00

Les inondations à Armeau, le 31 mai dernier.
Les inondations à Armeau, le 31 mai dernier. © Radio France - Renaud Candelier

Un véritable déluge de pluie s'est abattu dans l'Yonne au début du mois de juin dernier. Des précipitations qui n'ont pas cessé durant plusieurs jours. Conséquences près de 900 maisons ainsi qu'une cinquantaine de communes ont été touchées par la montée des eaux.

Et parmi les communes les plus touchées en ce début du mois de juin, il y a Chemilly sur Yonne. Des caves et des sous sols inondées. Des propriétaires et des locataires obligés de vivre à l'étage. C'est pire encore pour Christophe qui a du évacuer sa maison avec ses deux enfants et qui revient pour sauver quelques affaires. "C'est 30 centimètres dans toute la maison. Mais le pire c'est les chambres . Elles sont en contrebas les chambres. Là, tout est mort !"

"C'est 30 centimètres d'eau dans toutes les pièces de la maison"

Dans la maison de Christophe à Chemilly sur Yonne, ce sont les chambres en contrebas qui ont le plus souffert - Radio France
Dans la maison de Christophe à Chemilly sur Yonne, ce sont les chambres en contrebas qui ont le plus souffert © Radio France - Damien Robine

A Armeau entre Sens et Joigny, il y a jusqu'à 1 mètre d'eau dans certaines rues. Emmanuel qui vit en bordure de la départementale 606 chercher à se barricader pour éviter que l'eau entre dans sa maison. "Le gros soucis c'est les vagues que font les véhicules . Je vais essayer de remédier au problème en mettant des sacs poubelles avec du sable dedans. C'est surtout le sentiment d'impuissance qui est terrible."

Fin mai début juin, la pluie est tombée plusieurs jours de suite dans l'Yonne provoquant d'importantes inondations. Reportage Damien Robine

"C'est surtout le sentiment d'impuissance qui est terrible"

Les entreprises aussi ont souffert des inondations...à St Florentin une dizaines d'entres elles situées dans la zone industrielle des galettes ont les pieds dans l'eau voire beaucoup plus. A Chemilly sur Yonne...la menuiserie de Thierry Guillemot qui emploi 18 salariés est à l'arrêt. Des machines et des produits stockés sont sous l'eau . Selon lui il y en a pour 100 000 euros de dégâts. "J'ai déjà des dégâts phénoménaux: dans des stockages, du bois et spécialement de la matière finie qui baigne dans l'eau et qui devait être livrée chez des clients."

Dans certaines entreprises l'eau est entrée partout - Radio France
Dans certaines entreprises l'eau est entrée partout © Radio France - Renaud Candelier

Plus de 6 mois après les inondations tous les particuliers n'ont pas encore été indemnisé et n'ont donc pas encore débuté les travaux dans leur maison. D'autres encore ont été relogé plusieurs mois avant de pouvoir rentrer chez eux. Dans les communes aussi , la facture des réparations est lourde . A Charny par exemple , il n'y a que quelques jours que l'appel d'offre a été lancé pour la réfection de la chaussée et des trottoirs de la rue principale.

Retrouvez la rétro 2016 de France Bleu Auxerre