Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Réutiliser les eaux usées pour l'irrigation en Corse ?

jeudi 12 avril 2018 à 20:36 Par Patrick Rossi et Christophe Giudicelli, France Bleu RCFM

Il existe des stations d’épuration pour traiter les eaux usées afin de les réutiliser et permettre d’arroser les espaces verts. Le système pourrait se développer dans l'île.

Réutiliser les eaux usées pour irriguer les espaces verts ?
Réutiliser les eaux usées pour irriguer les espaces verts ? © Maxppp -

Corse, France

Le système existe déjà à Porto Vecchio, prochainement ce sera un camping de Sartène qui  sera équipé d’une micro station d’épuration afin de traiter les eaux usées et arroser les plantes et les arbustes de l’établissement.  Un système qui n’a rien d’exceptionnel mais qui permet de faire des économies d’eau en ces temps difficiles de la gestion de la ressource.  

"Jusqu’à présent les eaux usées était jetées dans un drain qui allait dans la terre mais qui ne servait pas à grand-chose, là au moins ça va permettre d’arroser les plantes ornementales. La station d’épuration va traiter les eaux, va emmener un pourcentage acceptable pour le rejet dans le milieu naturel, passer dans un goutte à goutte et arroser tout ce qui est espaces verts," explique Alain Scalas qui installe ce type de dispositif.

Alain Scalas: arroser les espaces verts

Même les communes pourraient le faire

Pour Alain Scalas, "quand on entend qu’on va dessaler de l’eau [NDLR: projet de station de dessalement de l'eau de mer envisagé dans le Cap Corse pour cet été] alors que la Corse jette 8 milliards de litres par an... Même s'il faut augmenter un peu plus le traitement, on peut faire de l’irrigation derrière, c’est déjà le cas sur Porto Vecchio. Je ne comprends pas que l’on arrose encore des champs avec de l’eau potable."

Alain Scalas: les communes pourraient le faire

Aller plus loin et obtenir de l’eau potable

L’installateur nous dit que le dispositif peut aller encore plus loin. "Avec l’installation d’un filtre à sable et un filtre à UV vous avez pratiquement de l’eau potable. Vous avez le golf de Sperone qui est déjà arrosé par la station d’épuration de Bonifacio, suite à traitement complémentaire qui va emmener l’eau à Sperone.  On est sur un investissement de 120.000 euros. Vous économisez un certain nombre de mètres cube d’eau et c’est quand même écologique".