Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Risques d’éboulements : des expertises sont réalisées à Bonifacio

-
Par , France Bleu RCFM
Bonifacio, France

Le risque d’éboulement est appréhendé avec beaucoup de sérieux à Bonifacio. La récente alerte survenue en novembre dernier a conduit l’Etat à prendre différentes mesures et à réaliser des investigations sur la roche.

Risques d’éboulements : des expertises sont réalisées à Bonifacio
Risques d’éboulements : des expertises sont réalisées à Bonifacio © Maxppp -

Quel risque d’éboulement sur les falaises de Bonifacio ? Peut-on le prévoir ? Comment anticiper ce risque ? Autant de questions qui se posent dans cette cité de l’extrême-sud de la Corse, perchée sur son rocher calcaire. Des questions qui font suite à une alerte, survenue le 24 novembre dernier. Le risque important d'éboulement, au niveau de la grotte Saint-Antoine, sous les falaises de Bonifacio, avait conduit la préfecture maritime de Méditerranée à interdire « la plongée sous-marine, la navigation, le mouillage des navires et des engins de toute nature » dans un rayon de 55 mètres. 

Le risque d’éboulement, une menace prise au sérieux par les autorités. Le préfet de Corse s’est d’ailleurs rendu récemment sur les lieux. Bernard Schmeltz y a rencontré le maire de Bonifacio : « nous avons fait un point sur l’état des connaissances que nous avons, et examiné ensemble les mesures complémentaires d’investigations qu’il faudrait mettre en place pour mieux apprécier le risque » a indiqué le préfet de Corse. « C’est une affaire qu’il faut mener à bien sans précipitation et sans affoler la population, avec sérieux et rigueur pour ne pas être surpris par des évolutions » précise encore le représentant de l’Etat. 

Bernard Schmeltz, le préfet de Corse

Risque géologique difficilement quantifiable

Le risque d’éboulement est connu. Mais est-il prévisible ? C’est la chose la plus difficile à prévoir indique pour sa part Jean-Charles Orsucci, le maire de Bonifacio : « On va s’appuyer sur l’expertise de l’état qui a des moyens techniques, d’ingénierie,  que nous n’avons pas au niveau de la commune de Bonifacio. Nous allons essayer de partager un diagnostic pour être le plus rassurant possible vis-à-vis de la population et essayer de prévoir les choses même si le risque géologique reste le plus difficile à quantifier et à imaginer ». 

Jean-Charles Orsucci, le maire de Bonifacio

     

Choix de la station

À venir dansDanssecondess