Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Roannais : deux projets de parcs éoliens portés par l'agglomération

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Deux dossiers de parcs éoliens dans le Roannais sont soumis à l'examen des services de l'État depuis la fin du mois du mars. La préfecture de la Loire doit rendre sa décision sous dix mois pour ces projets portés par Roannais agglomération.

© Radio France - Alex Baillaud

Roanne, France

"C'est inédit en France !", s'enthousiasme le président de Roannais agglomération, Yves Nicolin. Avec les maires concernés, il a fait un point d'étape, mardi, sur les projets de parcs éoliens des Noës et d'Urbise. Six éoliennes sont prévues pour la première commune, trois pour la seconde. Et ces deux projets sont portés par Roannais agglomération, pour un investissement estimé à 35 millions d'euros. Les dossiers de demande d'autorisation environnementale ont été déposés fin mars en sous-préfecture de Roanne. Un avis sera rendu sous dix mois. 

Neuf éoliennes aux Noës et à Urbise

"Nous avons créé une société 100% publique (la Roannaise des énergies renouvelables) - 80% sont des capitaux de Roannais agglomération et 20% sont des capitaux partagés entre la Région et la Caisses des dépôts et consignations - qui va nous permettre d'investir, et ensuite d'exploiter pour pouvoir ensuite faire en sorte que l'argent qui va être collecté resserve au territoire", détaille Yves Nicolin. Selon les maires des Noës et d'Urbise, le portage du projet par une collectivité locale a facilité son acceptation par les habitants. 

Pas d'opposition majeure

"Les personnes qui sont venues me voir en mairie, c'était pour me dire "oui, y a un très beau projet"", assure Stéphane Raphaël, le maire des Noës. Il précise que la commune de 201 habitants est sensibilisée à l'éolien, en raison du parc situé dans la commune voisine de Saint-Nicolas-des-Biefs, dans l'Allier. À Urbise, pas d'opposition non plus à la connaissance du maire, Aimé Combaret, qui a toutefois entendu des réticences venant des communes situées dans les départements limitrophes (Allier et Saône-et-Loire). 

Les neuf éoliennes doivent produire l'équivalent de la consommation annuelle en électricité d'un peu plus de 25.000 habitants. Si les dossiers sont validés par le préfet de la Loire et que le calendrier est respecté, les pales commenceront à tourner en 2022.