Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Rocheservière : le maire se dit "abandonné" des autorités face à la pollution de la rivière

-
Par , France Bleu Loire Océan

Le maire de Rocheservière est en colère. Cela fait une semaine que des poissons morts remontent à la surface de la Boulogne dans sa commune. Une pollution organique, mais il n'en sait pas plus. Il se dit "abandonné" par la préfecture.

Des poissons morts à la surface de la rivière Vendée, cette semaine.
Des poissons morts à la surface de la rivière Vendée, cette semaine. - Bernard Dabreteau/DR

Vendée, France

"Personne n'est capable de me dire ce qu'est cette pollution, combien de temps ça va durer, comment faire face. On se sent abandonnés."  Le maire de Rocheservière, 3.300 habitants, fait face depuis une semaine à une pollution organique qui a tué des milliers de poissons. Et les cadavres en putréfaction continuent jour après jour de remonter à la surface de la Boulogne.

La préfecture m'a répondu : si vous voulez enlever les poissons morts de la rivière, Monsieur le maire, c'est votre problème. Mais, attendez, moi je ne sais pas faire !"
- Bernard Dabreteau

L'édile est en colère. Contre la préfecture, surtout. La pollution, un rejet acide dans un affluent de la Boulogne, a eu lieu autour du 9 mai. Sans doute du lisier, ou un jus d'ensilage. "L'une des plus importantes pollutions de rivière depuis dix ans, la deuxième me dit-on", affirme-t-il. La police de l'eau est venue enquêter. 

  - Radio France
© Radio France - Marc Bertrand

Des congélateurs pour stocker les poissons morts

Depuis, plus de nouvelles : "Je me fiche de savoir qui a fait ça, c'est devant la justice qu'il doit en répondre. Mais que diable, j'ai besoin d'être un minimum informé pour pouvoir répondre aux questions de la population", s'étrangle Bernard Dabreteau. 

Les employés municipaux ont déjà ramené 500 kg de poissons à l'équarissage. J'ai loué des congélateurs pour stocker les cadavres"

Surtout, il n'a reçu aucune aide des autorités. "C'est le service technique de ma petite commune qui doit parer à l'urgence. J'ai 7 employés municipaux, et j'ai dû en détacher deux pour ramasser des cadavres de poissons morts. On n'a aucune idée du risque sanitaire, et ils ne sont pas formés pour ça".

  - Radio France
© Radio France - Marc Bertrand

Les premiers résultats des analyses de l'eau sont attendues lundi. En attendant, le maire n'a toujours reçu "aucun coup de fil" du préfet ou l'un de ses représentants : "Nous les maires, quand il y a un accident, des vaches sur la route, c'est nous qu'on réveille. Mais quand on a besoin d'aide à notre tour, là, il n'y a plus personne. L'Etat est défaillant"