Climat – Environnement

Romans : l'usine nucléaire FBFC sous haute surveillance

Par Emmanuel Champale, France Bleu Drôme-Ardèche jeudi 17 avril 2014 à 6:00

La facade et le logo sur la tour du groupe AREVA dans le quartier de La Defense.
La facade et le logo sur la tour du groupe AREVA dans le quartier de La Defense. © Maxppp

L'Autorité de Sûreté Nucléaire a rendu son rapport sur la sûreté des installations pour l'année 2013. Les centrales de Cruas et Tricastin sont dans la moyenne. En revanche, le site romanais d'Areva est dans le collimateur.

L'usine FBFC de Romans est dans le collimateur de l'Autorité de Sûreté Nucléaire. L'ASN a rendu son rapport sur la sûreté des installations pour l'année 2013. Les centrales de Cruas et Tricastin sont dans la moyenne. En revanche, le site romanais d'Areva est placé sous surveillance renforcée. L'usine FBFC fabrique du combustible nucléaire, des pastilles d'uranium, et cela fait deux ans qu'elle n'est pas au niveau attendu par l'ASN.

Explications de Nathalie Rodrigues.

l'Autorité de Sureté Nucléaire a aussi à l'oeil l'usine Eurodif au Tricastin. L'usine d'enrichissement d'uranium s'est arrêtée en 2012, elle est en phase de nettoyage, un nettoyage qui nécessite aussi des produits dangereux et l'ASN estime que la sureté s'est dégradée.L'Autorité de Sureté Nucléaire a aussi à l'œil l'usine Eurodif au Tricastin. L'usine d'enrichissement d'uranium s'est arrêtée en 2012, elle est en phase de nettoyage, un nettoyage qui nécessite aussi des produits dangereux et l'ASN estime que la sureté s'est dégradée.