Climat – Environnement

A Rouen, le jardin des plantes fermé à cause d'un papillon indésirable

Par Coralie Moreau, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) mardi 22 août 2017 à 19:17

Emmanuel Duplaix, le directeur adjoint du jardin des plantes, devant les buis traités
Emmanuel Duplaix, le directeur adjoint du jardin des plantes, devant les buis traités © Radio France - Coralie Moreau

C'est exceptionnel, le jardin des plantes de Rouen est fermé les 22 et 23 août en raison de la présence d'une chenille invasive qui s'attaque aux buis.

Jusque là, la Seine-Maritime était préservée mais elle est désormais victime - comme 98 départements français - de la pyrale du buis, un papillon nocturne dont les larves détruisent les buis.

Les dégâts se repèrent facilement : taches brunes et apparition de filaments visqueux, semblables à des toiles d'araignées. Si rien n'est fait, les pieds sont attaqués et les arbustes totalement détruits.

La chenille fait brunir les feuilles et laisse derrière elle des filaments visqueux senblables à des toiles d'araignées - Radio France
La chenille fait brunir les feuilles et laisse derrière elle des filaments visqueux senblables à des toiles d'araignées © Radio France - Coralie Moreau

Ce mardi matin, 5 jardiniers ont donc traité tous les buis. Et, même si la chenille n'est pas dangereuse pour l'homme, le jardin a été fermé pour 48h par mesure de précaution.

La pyrale du buis peut également envahir les jardins des particuliers, invités à contacter les services de la ville en cas de suspicion.