Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Saint Clément des Baleines : un long chantier de rénovation à l'écluse de la Moufette

mardi 15 mai 2018 à 6:05 Par Antoine Miailhes, France Bleu La Rochelle

Les dernières tempêtes hivernales ont sérieusement endommagé l'écluse à poissons de la Moufette. Au total plus de 120 mètres de mur se sont effondrés. Les bénévoles de l'Amicale de Moufette, en charge de la conservation de cet espace travaillent donc d'arrache pied pour la remettre en état.

Au centre, Marco, l'un des bâtisseurs.
Au centre, Marco, l'un des bâtisseurs. © Radio France - Antoine Miailhes

Saint-Clément-des-Baleines, Charente-Maritime, France

Au niveau de la brèche du mur, Marco dispose minutieusement des pierres en forme de triangle que ses camarades lui apportent. " Il faut vraiment qu'elles soient bien calées entre elles, comme ça, elles résisteront mieux aux chocs des vagues. Après, pas dit que ça résiste bien au tout début. " Reconstruire petit à petit les 120 mètres de murs effondrés va nécessiter beaucoup de temps car pas question d'utiliser du ciment. 

Pas question de perdre notre patrimoine

" Ce sont les coquillages et les huîtres qui font le ciment ", explique Jean. _" C'est pour ça que les parties rénovées sont souvent les plus fragiles, car les huîtres n'ont pas eu le temps de souder les roches entre elles. Du coup on est souvent obligés de recommencer ". Même s'il faut souvent recommencer à cause des passages des grosses vagues les bénévoles ne baissent jamais les bras. " C'est notre patrimoine, pas question de le voir disparaître "_, lance Jean Claude qui se charge de ramener une à une de grosses pierres vers le chantier.   

Un véritable paradis pour la pêche

Les écluses à poissons font en effet partie du patrimoine historique de l'Île de Ré. Aménagées pour la pêche au Moyen Âge il en reste encore 14. Celle de la Moufette est d'ailleurs l'une des plus importantes, elle s'étend sur 8 hectares. " C'est un véritable paradis pour la pêche" rajoute Jean-Claude. " Quand il n'y a pas de brèches importantes au niveau des murs, on peut pêcher de tout: de la seiche, de la daurade, même du bar ". 

Jean recherche dans le tas de pierres, les roches triangulaires.  - Radio France
Jean recherche dans le tas de pierres, les roches triangulaires. © Radio France - Antoine Miailhes
120 mètres de mur se sont effondrés lors des dernières tempêtes.  - Radio France
120 mètres de mur se sont effondrés lors des dernières tempêtes. © Radio France - Antoine Miailhes

Seulement aujourd'hui, les bénévoles sont de moins en moins nombreux à se mobiliser pour conserver leur écluse. " Quand j'ai commencé on était une bonne dizaine, maintenant on est plus que 6 ", raconte Claude Fourrier, le président de l'Amicale de Moufette. " Avant, les agriculteurs pouvaient laisser leur champ et venir nous filer un coup de main, maintenant ce n'est plus possible. Tout le monde a des obligations." L'Amicale de Moufette recherche donc des bénévoles supplémentaires pour remettre l'écluse en état le plus vite possible, et lui permettre de perdurer.