Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Saint Gilles Croix de Vie, "Ici, commence la mer"

-
Par , France Bleu Loire Océan

Pour faire face à la pollution notamment des mégots, la ville de Saint Gilles Croix de Vie, vient d'installer 20 plaques "Ici commence la mer, ne rien jeter".

Vingt plaques dans le centre-ville
Vingt plaques dans le centre-ville © Radio France - Bertrand Pidance

Saint-Gilles-Croix-de-Vie, France

Vingt plaques "Ici commence la mer, ne rien jeter", quinze cendriers, la Ville de Saint Gilles Croix de Vie, prend l'option "pédagogie" pour inviter les fumeurs à jeter leur mégots ailleurs que dans les avaloirs et les grilles d'égouts. Ces équipements sont devenus de véritables poubelles. Le problème est que, comme ce sont des installations qui drainent les eaux pluviales, tout ce qu'on y jette part directement à l'océan. 

Le nettoyage des mégots représente 35 heures de travail par jour

En plus de ces plaques, Saint Gilles Croix de Vie a commencé à installer 15 cendriers urbains. La mairie a calculé que ses équipes de nettoyage passent en juillet août, un tiers de leur temps, 2170 heures, 35 heures par jour à nettoyer les mégots. La commune voit sa population multipliée par dix au plus fort de l'été. 8000 habitants, l'hiver, 80.000 au mois d’août.