Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Saint-Junien : extinction totale des feux la nuit, dès le mois de juillet

-
Par , France Bleu Limousin

La commune de Saint-Junien (Haute-Vienne) s'apprête à plonger dans le noir total, la nuit, à partir de début juillet. La commune va en effet généraliser la suppression de l'éclairage public la nuit, entre 23 heures 30 et 5 heures et demi du matin, après une première phase de test qui a duré 8 mois.

L'éclairage public de Saint-Junien s'arrêtera bientôt à 23h30
L'éclairage public de Saint-Junien s'arrêtera bientôt à 23h30 © Radio France - Alain Ginestet

Comme d'autres communes de Haute-Vienne ou d'ailleurs, la ville de Saint-Junien (Haute-Vienne) s'apprête à plonger dans le noir total, la nuit, à partir de ce début juillet. La commune va en effet généraliser la suppression de l'éclairage public la nuit, entre 23 heures 30 et 5 heures et demi du matin, après une première phase de test qui a duré 8 mois. Durant celle-ci, 1.100 points lumineux de la ville sont restés éteints la nuit, sur les 2600 que comptent la ville.

90.000 euros d'économie par an

Les premiers retours semblent "positifs" explique Frédéric Sénamaud, le Directeur de Cabinet du Maire de Saint Junien, qui souligne que le dispositif étendu représentera une "économie d'énergie de 350.000 kw/h, soit _90.000 euros par an" pour la commune_. Les gens comprennent aussi les arguments liés à l'écologie, à la biodiversité, à la santé pour l'organisme" précise Frédéric Sénamaud, qui reconnaît qu'il "y a aussi des remarques en terme de sécurité, alors que l'expérimentation n'a pas mis en évidence plus de cambriolages la nuit", explique-t-il.

C'est en effet une crainte développée par certains Saint-Juniauds. "Je ne me promène plus à pieds après 23 heures 30, moi qui faisais beaucoup de choses à pied maintenant je prends ma voiture" dit ainsi une habitante du centre-ville, tandis qu'une commerçante qui tient un tabac-presse estime que l'extinction des feux toute la nuit "est le meilleur moyen de se faire cambrioler tranquillement", souffle-t-elle.

On n'a pas besoin de lumière la nuit    -    Michel, habitant de Saint-Junien

Vincent et Michel, habitants de Saint-Junien eux aussi, sont pour leur part plutôt favorable à cette mesure. "On n'a pas besoin de lumière la nuit", explique Michel. "En plus, j'ai lu que c'était embêtant pour la faune et la flore, donc ça me va très vient, et puis ça fait des économies, c'est parfait pour tout le monde je trouve". "C'est vrai que ça ne me dérange pas" dit Vincent, en plein bricolage du moteur de sa voiture, "devant chez moi, si ce n'est plus éclairé, j'y verrai avec mes phares et puis voilà". 

L'extinction totale de l'éclairage public la nuit à Saint-Junien sera effective en juillet, avec des extinctions progressives, par secteurs.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu