Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Saint-Malo : odeurs et couleur rouge, polémique après le retour des micro-algues dans le port

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel, France Bleu

Avec les grandes chaleurs, les eaux du port de Saint-Malo ont pris une drôle de couleur rouge. Un phénomène naturel qui a pris fin mais les riverains ont dû subir d'épouvantables odeurs. Une association proteste contre le manque de transparence sur la qualité des eaux du port.

Une drôle de couleur rouge dans le bassin Bouvet du port de Saint-Malo (6 juillet 2019)
Une drôle de couleur rouge dans le bassin Bouvet du port de Saint-Malo (6 juillet 2019) - "Osons Saint-Malo"

Saint-Malo, France

Avec les fortes chaleurs du début de l'été, le port de Saint-Malo a dégagé de nouveau de mauvaises odeurs. À cela se sont rajoutées des couleurs alarmantes tournant autour du rouge et du marron. Il fait maintenant moins chaud sur la côte d'émeraude et le phénomène semble terminé. Mais, une nouvelle fois les phytoplanctons ont proliféré dans un espace fermé, il s'agit donc d'un phénomène naturel.

Riverains excédés

Catherine Tirebois habite depuis peu de temps dans un immeuble qui donne sur la bassin Bouvet à Saint-Malo. Elle n'est pas prête d'oublier les odeurs "dès le matin, on ouvre nos fenêtres et on est obligé de les refermer rapidement car il y a une odeur de pourri, ça prend à la gorge et c'est écœurant", explique-t-elle. 

Catherine Tirebois et sa fille riveraines du port avec Alain Guillard d'Osons Saint-Malo - Radio France
Catherine Tirebois et sa fille riveraines du port avec Alain Guillard d'Osons Saint-Malo © Radio France - Loïck Guellec

Pas de danger

L'activité économique du port n'est pas en cause et principalement celle de la Timac,  l'usine d'importation d'engrais appartenant au groupe Roullier. Martin Meyrier vice-président du Conseil Régional de Bretagne propriétaire du port rassure : "On fait appel à des scientifiques, est-ce que le phytoplancton présente une quelconque toxicité la réponse est mille fois non. En revanche on a un sujet sur la qualité des eaux du port de Saint-Malo" conclut l'élu. La région Bretagne mettra d'ailleurs en ligne dès la rentrée toutes les données concernant la qualité de l'eau des différents bassins du port.

Martin Meyrier vice-président du Conseil Régional de Bretagne - Radio France
Martin Meyrier vice-président du Conseil Régional de Bretagne © Radio France - Loïck Guellec

Une association s'interroge

L'association "Osons Saint-Malo" n'est pas complètement satisfaite des réponses du conseiller régional de Bretagne. "Pourquoi manque-t-on d'oxygène ?" se demande Alain Guillard son porte-parole, "on nous dit que c'est un bassin fermé, d'accord, mais allons plus loin, analysons l'eau, regardons ce qui tombe dans le bassin comme poussière, regardons qu'elle est la qualité actuelle de l'eau".