Infos

A Saint-Marcouf, la route du front de mer va enfin pencher du bon côté

Par Kevin Boderau, France Bleu Cotentin lundi 10 octobre 2016 à 6:10

Le boulevard des Gougins est en travaux jusqu'au 14 octobre
Le boulevard des Gougins est en travaux jusqu'au 14 octobre © Radio France - Kevin Boderau

Les 400 mètres du boulevard des Gougins à Saint-Marcouf (Manche) sont en travaux jusqu'au 14 octobre. Objectif ? Faire pencher la route du côté de la mer pour limiter les risques de submersion pendant les grandes marées. Des travaux accueillis avec beaucoup de soulagement par les riverains.

C'est peut-être la fin des ennuis pour les habitants du front de mer de Saint-Marcouf-de-l'Isle, près de Valognes dans la Manche. La quarantaine de maisons du boulevard des Gougins subit les assauts de la grande bleue lors des grandes marées accompagnées d'un fort vent d'Est. En 2013, lors d'une marée de 118, 28 propriétaires s'étaient même retrouvés les pieds dans l'eau. Pour y remédier la mairie de Saint-Marcouf a donc lancé des travaux sur les 400 mètres du boulevard pour inverser la pente de la route et l'orienter vers la mer.

Lire aussi : Grandes marées : 322 communes bas-normandes sous le niveau de la mer

Un coup de rabot à 77.000 euros pris en charge par la commune et le département. "Nous accueillons ces travaux avec un grand soulagement et un grand sourire" lance Fernand Thomas le président de l'Association des sinistrés de Saint-Marcouf-de-l'Isle. "Avant la route penchait de 14 centimètres côté riverain maintenant, elle va pencher de l'autre côté donc l'évacuation va se faire deux fois plus vite".

Nous ne nous sommes pas battus pendant trois ans pour rien (...) maintenant on espère que la mer reste chez elle - Fernand Thomas le président de l'Association des sinistrés de Saint-Marcouf-de-l'Isle

Les riverains se protègent comme ils peuvent lors d'une marée particulièrement violente en octobre 2015 - Radio France
Les riverains se protègent comme ils peuvent lors d'une marée particulièrement violente en octobre 2015 © Radio France - Kevin Boderau

L'an dernier la mairie avait déjà mis la main au portefeuille pour l'installation de 13 bouches d'évacuations. Des travaux entrepris grâce à la volonté de l'actuelle mairie et notamment de Jacques Lelong, premier adjoint de Saint-Marcouf : "Les submersions marines ont été élevées au rang de priorité lors des dernières municipales". La nouvelle route va subir son premier test rapidement avec une grande marée de coefficient 114 le 17 octobre. C'est la plus importante de cette fin d'année.

Y'en avait marre de voir les riverains "noyés" à chaque marée - Jacques Lelong, premier adjoint à la mairie de Saint-Marcouf

"La situation ne pouvait plus durer" - Jacques Lelong, premier adjoint à la mairie de Saint-Marcouf

Et maintenant la digue

La mairie n'entend pas s'arrêter là pour protéger les habitants du boulevard des Gougins. La pose de bloc rocheux, pour casser les vagues, est une solution envisagée par Jacques Lelong : "L'enrochement cela peut être une solution bien que certaines personnes qui connaissent disent que ça ne servirait à rien (...) Il n'y a que 400 mètres en plus ce n'est pas 400 kilomètres".

Mais ces travaux d'enrochement sont coûteux. Ils pourraient être en partie financés par une généralisation de l'impôt sur les digues à l'ensemble des habitants du canton à l'horizon 2017.

Le reportage de France Bleu à Saint-Marcouf

Partager sur :