Infos

Saint-Paul-en-Cornillon : la baignade et la consommation des produits de la pêche sont interdits temporairement

Par Mathilde Montagnon, France Bleu Saint-Étienne Loire mardi 9 août 2016 à 17:46

L'eau est jugée impropre à la baignade à Saint-Paul-en-Cornillon
L'eau est jugée impropre à la baignade à Saint-Paul-en-Cornillon © Radio France - Mathilde Montagnon

Un arrêté municipal interdit depuis quelques jours la baignade et la consommation des produits de la pêche à Saint-Paul-en-Cornillon (Loire). Les contrôles sanitaires effectués à la demande de l'ARS sur la Loire au niveau de la plage "Vigie mouettes" ont révélé la présence de cyanobactéries.

L'ARS, l'Agence régionale de santé, a recensé 53.638 cellules de cyanobactéries toxinogènes par millilitres d'eau à Saint-Paul-en-Cornillon (Loire). Le seul maximal est fixé à 50.000. La mairie a donc pris un arrêté il y a quelques jours pour interdire la baignade et la consommation des produits de la pêche dans la commune.

Les cyanobactéries, ce sont des micro-algues toxiques qui prolifèrent dans les eaux stagnantes quand il fait chaud. Un classique de l'été selon Pascale Bottin-Nella, qui travaille au service santé et environnement à l'ARS, l'Agence régionale de santé. Elle est chargée de la cellule eau et santé. Selon elle, "si les baigneurs boivent la tasse, ils peuvent développer des douleurs abdominales, des nausées, des vomissements, des troubles digestifs essentiellement. On peut observer essentiellement des démangeaisons des irritations, des symptômes cutanés".

La situation peut évoluer très vite : une pluie, du vent, une baisse des températures et la qualité de l'eau reviendra à la normale. De nouvelles analyses sont prévues cette semaine. Si elles sont favorables, la baignade pourrait de nouveau être autorisée la semaine prochaine.

Pascale Bottin-Nella travaille au service santé et environnement à l'ARS

Ce mardi, à Saint-Paul-en-Cornillon, le ciel est gris. Le thermomètre peine à atteindre les 20 degrés. Les bords de Loire sont vides. Seul Maurice est dans l'eau, malgré l'interdiction. À 79 ans, il fait de la planche à voile. Et la présence de micro algues ne l'inquiète pas. "Je ne me baigne pas de toute façon, je navigue. J'ai la combinaison aux jambes, à part les pieds, c'est bon. Je suis toujours venu, je n'ai jamais pris de microbes. Pour moi elle est bonne".

Un peu plus loin Sauveur pèche avec deux amis. Il rentre de vacances, et n'avait pas vu l’arrêté municipal. Pour le moment, son seau est vide. Mais si ça mord, il ne sait pas encore ce qu'il fera du poisson : "S'il y a vraiment besoin de le relâcher, on le relâche. Maintenant si c'est un joli poisson, je le garderai !"

Reportage Mathilde Montagnon

L'arrêté municipal est affiché sur la plage de Vigie Mouettes - Radio France
L'arrêté municipal est affiché sur la plage de Vigie Mouettes © Radio France - Mathilde Montagnon

Partager sur :