Climat – Environnement

Saint-Pierre-des-Corps s'élève au dessus des eaux

Par Marie-Ange Lescure, France Bleu Touraine lundi 5 juin 2017 à 5:30

Pour permettre aux services de redémarrer au plus vite après les inondations, il faut revoir la conception des immeubles et des habitations
Pour permettre aux services de redémarrer au plus vite après les inondations, il faut revoir la conception des immeubles et des habitations © Maxppp - Maxppp

Il y a un an, une partie de l'Indre-et-Loire était sous les eaux, avec des menaces de rupture de digues à Villandry, à La Chapelle aux Naux ou à Montlouis, des routes étaient totalement inaccessibles et les tourangeaux vivaient au rythme de la montée des eaux des rivières.

Marie-France Beaufils Sénatrice, Maire de Saint-Pierre-des-Corps, travaille depuis des années à évaluer et à limiter les dégâts des inondations.

Depuis quelques années, les immeubles ont, en quelque sorte, été conçus à l'envers dans cette ville presque intégralement située en zone inondable. Des lotissements ont même gagné quelques mètres en altitude.

Le credo de Marie-France Beaufils, c'est qu'après une inondation, une ville et ses services publics doivent être remis en route très rapidement pour venir en aide à la population. Les derniers immeubles construits ont donc sorti des caves et des sous-sols les installations électriques, les chaufferies, ou encore les standards téléphoniques. Tous ces outils essentiels pour la continuité ou le redémarrage des services se trouveront donc épargnés par les inondations.

Ces adaptations sont faciles à réaliser sur une construction moderne, et le surcoût peut être absorbé dans l'exploitation de la construction. En revanche, les travaux coutent plus cher sur des bâtiments existants, comme à la mairie de St Pierre des Corps, qui a décidé de sortir ses connections téléphoniques des caves.

A St Pierre des Corps, le surcoût d'un immeuble de bureaux a été absorbé par le parking créé sous le bâtiment. Dans un lotissement sur pilotis, on peut imaginer que les habitants végétalisent ou jardinent sous leurs maison

Il faut mettre toutes les installations techniques en haut des bâtiments, et non plus dans les sous-sols

L'idée est simple selon la sénatrice maire de St Pierre des Corps : pour qu'une ville puisse repartir et aider ses habitants après une inondation, il faut que tout ce qui est nécessaire au fonctionnement technique (électricité, chauffage, approvisionnement en eau, communications) soit mis hors d'atteinte dès la construction, par exemple dans le toit du bâtiment plutôt que dans les caves, et évidemment il y a un surcoût