Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Sale temps pour les hérissons en Alsace

dimanche 10 juin 2018 à 17:14 Par Olivier Vogel, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass

L'Alsace est la région de France où les hérissons subissent le plus fort taux de mortalité accidentelle. En cause, la route mais aussi de nouvelles pratiques et modes de jardinage qui lui sont fatales. Les associations de défense de la faune tirent la sonnette d'alarme.

60% des hérissons succombent à des activités humaines
60% des hérissons succombent à des activités humaines © Maxppp - Mark Fairhurst

Rosenwiller, France

C'est en Alsace que la mortalité des hérissons est la plus forte. Il y a déjà l'urbanisation galopante, la multiplication des routes et le trafic toujours croissant, mais avant même de devoir traverser une chaussée à leurs risques et périls les petits mammifères insectivores sont de plus en plus confrontés au danger dans leur milieu naturel : les jardins où les nouvelles tendances leur sont fatales. La mode des espaces minéralisés incompatible avec leur bien-être, les clôtures rigides au travers desquelles ils se coincent, les piscines et autres tonneaux enterrés dans lesquels ils se noient, les anti-limaces et autres pesticides qui les empoisonnent ou encore les tondeuses qui les hachent.

Un hérisson coincé dans une clôture rigide - Aucun(e)
Un hérisson coincé dans une clôture rigide - Elodie Schwartz

60% des hérissons succombent à des activités humaines

Pour limiter l'hécatombe, les spécialistes préconisent le retour d'un peu de sauvagerie dans les jardins : "laisser des zones où la nature se développe à fond, des herbes hautes, des tas de feuilles mortes, de branchages, des haies, être moins soigneux en délaissant le sécateur et aménager de petits passages au ras des clôtures rigides" explique Suzel Hurstel, médiatrice faune sauvage au centre de sauvegarde pour la faune sauvage de Rosenwiller.

60% des hérissons succombent à des activités humaines.L'Alsace est la région de France qui dénombre le plus de hérissons accidentellement tués. Le centre de sauvegarde pour la faune sauvage de Rosenwiller recueille toute l'année les animaux sauvages blessés, dont un grand nombre de hérissons. Il est géré par la LPO Alsace, la  Ligue de Protection des Oiseaux et le GEPMA, le Groupe d'Etude et de Protection des Mammifères d'Alsace.