Infos

"Sans effort, on réduit le nombre de levées et le tonnage d'ordures ménagères" Yves Hisope Pdt du Smictom Sud Est 35

Par Justine Sauvage, France Bleu Armorique lundi 10 octobre 2016 à 10:50

Comment réduire nos déchets?
Comment réduire nos déchets? © Maxppp - maxppp

Pour ou contre la poubelle au poids? On en parlait ce lundi dans la question du jour sur France Bleu Armorique avec Yves Hisope le Président du Smictom Sud Est 35 alors qu'une taxe incitative doit être mise en place dans le secteur de Vitré.

Comment réduire nos déchets? C'est l'objet de notre question du jour de ce lundi sur France Bleu Armorique. On en parlait avec Yves Hisope le Président du Smictom Sud Est 35, le Service de ramassage des encombrants. Un service qui va mettre en place à partir de janvier 2017, une nouvelle taxe incitative pour les déchets. L'objectif est de réduire les déchets ménagers de 10% d'ici 2020 dans le secteur de Vitré soit dans 170 communes d'Ille-et-Vilaine.

Une expérimentation a débuté en 2009 sur la commune d'Agentré-du-Plessis. Elle est payante selon notre invité. "On a diminué par deux ou trois le nombre de levées depuis 2009. Sans faire d'effort, on peut donc diminuer la fréquence des collectes et le tonnage des déchets récoltés" explique Yves Hisope le Président du Smictom Sud Est 35.

De nombreux auditeurs ont réagi sur l'antenne ce lundi matin:

"Je suis pour mais il faut penser aux assistantes maternelles comme moi car avec les couches on va avoir beaucoup plus de levées que les autres" Marie-Christine

"Je suis pour mais pourquoi faut il payer un forfait de 18 levées par an chez moi alors que je n'en ai besoin que de 4?" Catherine

"C'est très bien, il faut que tout le monde fasse du tri et la redevance incitative aide à s'y mettre" Marie

"Je suis contre car les gens vont mettre leurs poubelles ailleurs. J'en vois déjà qui le font à Rennes quand ils arrivent pour le travail, ils jettent leurs sacs dans des poubelles dans la rue qui ne sont pas à eux" Simone

Pour notre invité, Yves Hisope le Président du Smictom Sud Est 35, il faut adapter la taxe incitative en fonction des personnes et penser par exemple à un tarif spécial pour les professionnels comme les assistantes maternelles, ou comme dans le secteur de Vitré à un bac spécial avec une contenance plus grande.

Concernant ceux qui jettent leurs poubelles chez les autres, "il y aura toujours des gens qui trichent", estime Yves Hisope le Président du Smictom Sud Est 35, "nous devons être vigilants".

Partager sur :