Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Sant'Andrea di u Cotone : l'incendie n'est pas maîtrisé

mercredi 3 janvier 2018 à 16:38 Par Hélène Battini et Maxime Becmeur, France Bleu RCFM

Conséquence directe du vent qui souffle en bourrasque ce mercredi, l'incendie est toujours en cours à Sant’Andrea di u Cotone. Il menace désormais Cervioni, Santa Maria Poggio et Valle-di-Campoloro.

L’incendie vu du village de Cervioni ce mercredi après-midi
L’incendie vu du village de Cervioni ce mercredi après-midi © Radio France - Maxime Becmeur

Corse, France

Le communiqué de la préfecture de Haute-Corse à 23h

communiqué préfecture de Haute-Corse  - Aucun(e)
communiqué préfecture de Haute-Corse

Le point sur la situation à 20h30

Selon le dernier bilan officiel du SDIS2B au moins 500 hectares ont brûlé, une bergerie et une restaurant ont été détruits à Cervioni et la chapelle du village a été endommagée. Les mesures de confinement de la population reste de mise. 

Le point sur la situation à 19h30

200 soldats du feu sont toujours sur place et luttent contre les flammes qui se dirigent ce mercredi soir vers Valle-di-Campoloro. L’objectif étant de contenir le feu et protéger les habitations et la population. Plusieurs maisons ont été léchées par les flammes et des évacuations ont eu lieu à Cervioni.

Les axes routiers 

La RT10 entre Aleria et Moriani, fermée un temps est désormais rouverte mais l’importance de l’incendie qui menace ce mercredi soir les villages de Cervioni, Santa Maria Poggio et Valle di Campoloro perturbe malgré tout la circulation sur les départementale 71 et 152 vers Cervioni et la 330 entre Cervioni et Santa Maria.

Le bilan officiel de 250 hectares risque de s’alourdir fortement demain matin lors de la reconnaissance aérienne.

Le feu se dirige vers Cervioni ce mercredi après-midi - Radio France
Le feu se dirige vers Cervioni ce mercredi après-midi © Radio France - Maxime Becmeur

Le feu mobilise toujours d'important moyen au sol, puisque le vent interdit aux canadairs d'intervenir. Les flammes se dirigent actuellement sur le village de Cervioni, comme l'explique le colonel Jean-Jacques Peraldi, qui commande les opérations de secours sur place. « Le feu qui était relativement calmé en fin de matinée, comme on le craignait avec le renforcement du vent, des lisières ses ont réactivées en partie haute et on est en train de redéployer tout le dispositif pour assurer en priorité la protection des habitations notamment du sud de Cervioni. On anticipe pour redéployer les moyens en protection des habitations, nous attendons trois groupes d’interventions en renfort de Balagne, Bastia, et une section de l’USC5 de Corte, on serait à peu près 200 hommes sur le terrain pour lutter contre cet incendie. Pour l’instant tout a été préservé on en en train de redéployer le dispositif pour qu’il n’y ait pas de dégâts. »   

Le feu a parcouru 250 hectares depuis mardi matin  - Radio France
Le feu a parcouru 250 hectares depuis mardi matin © Radio France - Maxime Becmeur

Aucune habitation  n'est menacée mais la RD 71 reste coupée au niveau de la déchetterie. Toutefois, le préfet de Haute-Corse appelle chacun "à la vigilance et à la prudence jusqu'à ce que l'incendie soit entièrement maîtrisé". A Cervioni Marc-Antoine Nicolai, le maire lui tente de rassurer la population : _« On essaie de s’organiser au mieux avec les pompiers, protéger la population, avertir tous les habitants de rester chez eux, ne pas obstruer les routes…Il est bien dommage que les canadairs soient partis ce matin à 10h, ils seraient restés deux heures de plus peut-être qu’on aurait évité ce qui se passe.. Tout le monde est inquiet, ça se rapproche…_le plus important c’est le confinement pour le moment, l’évacuation si vraiment cela se rapproche encore. »