Climat – Environnement

Sapins de Noël : l'opération recyclage qui nous enlève une bonne épine du pied

Par Arnaud Racapé, France Bleu Bourgogne dimanche 10 janvier 2016 à 13:59

La machine à broyer transforme nos sapins en compost
La machine à broyer transforme nos sapins en compost © Radio France - Arnaud Racapé

Vous les avez décorés pendant les fêtes, le grand Dijon s'occupe de leur offrir une seconde vie : vos sapins de Noël sont encore en cours de ramassage dans les différentes communes de l'agglomération mais déjà, les opérations de broyage ont commencé.

Plusieurs milliers de conifères vont être transformés en quelques jours en compost pour les parterres de la ville, et ça se passe depuis le début de la semaine au service des espaces verts de Dijon.

Plus de 3.000 sapins broyés en une semaine

Les agents de la ville nous enlèvent une bonne épine du pied, en plaçant nos sapins défraîchis un à un dans la machine à broyer. Jacques Milder est le responsable du service espaces verts : _"a_vec la machine broyeuse, on va largement diminuer la quantité. A l'heure qu'il est, on a broyé 1900 sapins, en fin de semaine on sera à 3.000."

Selon les services du grand Dijon, le volume de sapins collectés est en hausse par rapport à l'an dernier, et c'est sans compter les arbres laissés dans les déchetteries. Les Dijonnais semblent donc se faire à cette démarche écolo : _"_c'est sans doute mieux organisé", confie Jacques Milder, "on améliore le système chaque année, et puis je pense que le message est passé, et les gens voient qu'il y a un intérêt écologique dans tout cela." 

Le compost de sapins sera mélangé à d'autres essences - Radio France
Le compost de sapins sera mélangé à d'autres essences © Radio France - Arnaud Racapé

Confirmation auprès du délégué à l'environnement au Grand Dijon, Jean-Patrick Masson : "je pense que cette année nous aurons encore plus de tonnage pour une raison très simple, c'est que l'an dernier c'était la première fois que nous collections dans toutes les communes, et cette année je pense que ça va passer dans les moeurs et que désormais on saura tous les ans qu'il y a une collecte de sapins."

Le retour du végétal à la terre

Soixante à soixante-dix mètres cubes de compost de sapins seront ainsi récupérées pour les futurs parterres végétaux de la ville, _"un peu _en couvert de massifs arbustifs" complète Jacques Milder. "Une couche de dix centimètres permet d'empêcher les mauvaises herbes de pousser et en même temps, ça limite l'arrosage, l'érosion du sol, enfin que des avantages. C'est vraiment une solution car en fin de compte, c'est le retour du végétal à la terre."

La collecte des sapins se poursuivra jusqu'au 13 janvier, et jusqu'au 31 janvier dans les déchetteries..