Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Sauvons le bocage Mayennais !

jeudi 19 juillet 2018 à 6:23 France Bleu Mayenne

C'est la mission que se donne le collectif Bocage 53. Il souhaite réhabiliter les haies dans le département.

Bocage Mayennais
Bocage Mayennais - MAYENNE TOURISME

Laval, France

Le collectif Bocage 53 a pour objectif la réhabilitation des haies en Mayenne. Dans un communiqué le collectif, en cours de création, dresse un constat inquiétant "environ 400 kilomètres de haies sont supprimés chaque année en Mayenne, (50 seulement sont replantés) et, en 30 ans, la surface en herbe des Pays de la Loire a été divisée par deux." 

Par ailleurs, le collectif s'inquiète des récents événements météorologiques "point besoin d’être grand clerc pour affirmer que ce qui s’est passé en Mayenne les 9 et 11 juin va se répéter. Les inondations qui ont suivi les précipitations  ont été aggravées dans de nombreux territoires par la disparition des haies et des prairies constitutives du bocage. Le bocage, ses haies et ses prairies, constituent un patrimoine qui « travaille » gratuitement pour la collectivité. Les haies œuvrent non moins pour notre sécurité sur les routes et dans les villes et villages en contenant ruissellements et boues."

Coulée de boue à Saint-Aubin-Fosse-Louvain lors des inondations du mois de juin 2018 - Aucun(e)
Coulée de boue à Saint-Aubin-Fosse-Louvain lors des inondations du mois de juin 2018

Le collectif appelle à une prise de conscience générale "il ne s’agit pas d’accabler une profession, celle des agriculteurs, qui supporte mal le poids de la réglementation et sa vulnérabilité économique. Les élus doivent prendre le problème à bras le corps. Il faut lancer un véritable programme de réhabilitation du bocage" avant d'ajouter que pour l'heure "le soutien financier accordé par le Conseil Départemental à la Chambre d’Agriculture pour planter de nouvelles haies est insuffisant." 

Par :