Climat – Environnement

Une association lilloise plante des arbres dans la région pour protéger la terre

Par Camille Marigaux, France Bleu Nord lundi 12 décembre 2016 à 10:41

Le Nord-Pas-de-Calais est la région la moins boisée de France.
Le Nord-Pas-de-Calais est la région la moins boisée de France. © Maxppp - DUCHESNAY Frédéric

Une association lilloise, les "Planteurs Volontaires", sème dans toute la région pour rendre le futur un peu plus vert. Leur objectif : reboiser le Nord-Pas-de-Calais, région la moins fournie en arbres de France, notamment à cause des cultures céréalières intensives.

Les Planteurs Volontaires travaillent avec des agriculteurs, mais aussi des écoles, des maisons de retraite ou encore des centre pénitentiaires ! Un public très large et résultat, on en est au quatrième hiver et quand cette opération 2016 sera terminée, d'ici le mois de mars, plus de 4.000 personnes auront planté quelques 65 000 arbres !

L'association vient même de recevoir un prix national, celui de l'innovation périurbaine, dans la catégorie "Gouvernance, démocratie locale et participation citoyenne". Le projet a pour but d'inclure les citoyens (écoliers, agriculteurs, détenus, élus) dans l'amélioration de leur cadre de vie en "verdissant" leur commune.

Les Planteurs Volontaires travaillent aussi avec des détenus et des jeunes en rupture. Un moyen pour eux de "réparer leurs parcours" tout en "réparant la nature", déboisée de la région, explique Allan Guillou, l'un des trois fondateurs de cette association.

Des arbres pour fonder l'avenir

A Lille Sud, quartier plutôt bétonné, les planteurs volontaires ont investi quatre jardins partagés, dont "le jardin des Suds" ! Une quarantaine d'enfants des centre sociaux Lazare Garreau et de l'Arbrisseau ont planté leurs petites graines (des noix et des glands) le mois dernier. Au printemps prochain, explique Allan Guillou, véritable amoureux des arbres, "ils reviendront voir les arbustes commencer à pousser". Et d'ajouter, un sourire aux lèvres. "Aujourd'hui, ce sont les enfants qui font de l'ombre aux graines mais dans dix ans, ce seront les arbres qui les dépasseront."