Climat – Environnement

Savoie : le parrainage de ruches par des entreprises fait un carton

Par Anne Chovet, France Bleu Pays de Savoie lundi 1 août 2016 à 17:51

atelier découverte d'une ruche au Fort de Tamié (Savoie)
atelier découverte d'une ruche au Fort de Tamié (Savoie) © Radio France - Anne Chovet

Il y a trois ans, un apiculteur savoyard a eu l’idée de proposer à des entreprises de financer des ruches pour faire un geste pour l’environnement. Aujourd’hui il compte plus de 120 parrains.

C'est un concept qui marche de plus en plus fort : le parrainage de ruches par des entreprises. Cette idée a été lancée il y a trois ans par Pollinium, une société de Grésy-sur-Aix, dans le bassin aixois. Aujourd'hui elle compte plus de 120 parrains et 200 ruches, installées en Pays de Savoie, mais aussi à Paris, en Picardie et sur la Côte d'Azur.

L'objectif est d'inciter des entreprises à faire un geste pour l'environnement en finançant une ruche et son entretien. En contrepartie, chaque année, ces entreprises reçoivent des pots de miel avec leur logo pour les donner à leurs clients ou à leurs salariés.

Six ruches sont installées pour l'été au fort de Tamié

Le fort de Tamié, dans les Bauges, fait partie des nouveaux parrains. Six ruches viennent d'y être installées et pendant le mois d'août des ateliers gratuits sont organisés pour sensibiliser les visiteurs. Il s’agit de leur faire découvrir la vie et le rôle des abeilles.

Jean-Pierre Saint-Germain, le gérant du fort de Tamié, à propos des visites des ruches

Si vous aussi cela vous intéresse, d'autres visites gratuites des ruchers sont prévues d'ici la fin du mois d'août. Les dates seront précisées dans les prochains jours sur le site internet du fort de Tamié.

Pour la première fois il s’agit de ruchers de transhumance. Les abeilles passent donc l’été à la montagne, au fort de Tamié, et l’hiver en plaine à Gilly-sur-Isère, à proximité des autres entreprises qui les parrainent. Le reportage d’Anne Chovet :

Reportage au fort de Tamié

Partager sur :