Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Sécheresse dans la Loire : l'alerte étendue, les Monts du Forez passent en alerte renforcée

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

La situation s'aggrave dans la Loire sur le plan de la sécheresse. La préfecture étend l'alerte à deux nouveaux secteurs (Monts du Lyonnais et est-Roannais). Et pour les Monts du Forez, l'alerte est désormais renforcée.

© Maxppp - Jean-Luc Flémal

Les températures élevées et le manque de pluie ces dernières semaines dans la Loire ont aggravé la situation de sécheresse du département. Après le comité sécheresse organisé le 16 juillet, la préfecture a décidé d'élargir le périmètre des secteurs en alerte. Jusqu'ici, les Monts du Forez et le Roannais étaient en alerte et donc concernés par des restrictions d'usage de l'eau.

L'alerte est désormais étendue aux Monts du Lyonnais, ainsi qu'à la zone Rhins-Sornin (est-Roannais). Et concernant les Monts du Forez, l'alerte est renforcée. Le nouvel arrêté fixant les restrictions d'usage de l'eau est consultable ici.

Le reste du département de la Loire reste en vigilance. 

  - Aucun(e)
- Préfecture de la Loire

Rappel des restrictions d'usage de l'eau

  - Aucun(e)
- Préfecture de la Loire

De manière générale, la préfecture invite tous les Ligériens à "limiter au maximum" leur consommation d'eau, afin de "préserver au maximum les ressources et les milieux". La préfecture ajoute qu'"au vu des prévisions météorologiques, une aggravation de la situation est à anticiper", ce qui pourrait conduire les services de l'État à passer d'autres secteurs en alerte renforcée, voire en crise "à courte échéance".