Climat – Environnement

Sécheresse en Dordogne : déjà 84 incendies depuis le début de l'été

Par Antoine Balandra, France Bleu Périgord dimanche 28 août 2016 à 18:00

Les pompiers mobilisés à Monsec samedi
Les pompiers mobilisés à Monsec samedi © Radio France - Antoine Balandra

Les pompiers de la Dordogne ont recensé 84 départs de feu depuis le début du mois de juillet. C'est déjà quasiment le double de l'an dernier. Et la saison n'est pas terminée. La sécheresse du mois d'août est particulièrement propice aux incendies

84 incendies pour 86 hectares de broussailles ou de forêts brûlées. C'est le bilan encore provisoire des feux de l'été en Périgord. C'est quasiment le double de l'année dernière.

La sécheresse qui sévit en ce moment dessèche littéralement les végétaux. Et les pompiers font donc face à un risque accru de feu. Sur les 84 incendies recensés cet été, 53 ont eu lieu en août, ces dernières semaines. Sept seulement ont concerné des massifs forestiers. Mais ces sept incendies ont parcouru à eux seuls 50 des 70 hectares partis en fumée !

Le mois de juillet a été un peu moins propice aux incendies, avec 31 départs de feu recensés, pour 16 hectares brûlés.

Un poste de commandement avancé des pompiers de la Dordogne - Radio France
Un poste de commandement avancé des pompiers de la Dordogne © Radio France - Antoine Balandra

Ce qu'il faut bien préciser, c'est que ce bilan n'est que provisoire. L'été n'est pas fini, les fortes chaleurs non plus. Les indices de sécheresse des végétaux sont extrêmement préoccupants. Mais c'est vrai, les trois plus gros feux de l'été se sont déclarés au mois d'août: celui de La Boissière d'Ans qui a brûlé 30 hectares. Celui de Monsec samedi qui a parcouru 15 hectares et celui de Saint Martial d'Artenset vendredi sur 6 hectares.

Rien à voir avec la situation il y a 30 ans

84 incendies depuis début juillet, pourtant les pompiers ont limité les dégâts grâce à leur politique de mobilisation massive et extrêmement rapide.

Feu de forêt à Monsec en Dordogne - Radio France
Feu de forêt à Monsec en Dordogne © Radio France - Antoine Balandra

Mais il faut remettre tout ces chiffres en perspective... Cela fait près de 30 ans que la Dordogne n'a pas connu de feux de très grande importance. A la fin des années 80 les étés sont chauds et secs. Les feux sont nombreux. Vous vous souvenez peut être de celui de 1990 à La Roche Chalais quand 600 hectares avaient brûlé ou encore celui de 1976 en pleine canicule avec plus de 1000 hectares partis en fumée à La Jemaye.

Les pompiers espèrent donc que des canicules comme celles du début des années 70 ou la fin des années 80 ne redeviendront pas plus fréquentes en Périgord. Anticipation, mobilisation, nouvelles technologies, et arsenal répressif sont les meilleurs alliés des soldats du feu.

Partager sur :