Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : 78 départements en vigilance orange
Climat – Environnement

Sécheresse en Haute-Vienne : les ressources en eau déjà sous surveillance

-
Par , France Bleu Limousin

L'été dernier les réserves en eau et les cours d'eau étaient dans le rouge en Haute-Vienne. Avec un été qui s'est éternisé et un hiver trop bref, les précipitations n'ont pas été au rendez-vous. Même si il n'y a pas péril en la demeure, la situation actuelle n'est guère rassurante ...

L'automne et l'hiver n'ont pas permis aux réserves en eau de se recharger correctement en Haute-Vienne (photo d'illustration)
L'automne et l'hiver n'ont pas permis aux réserves en eau de se recharger correctement en Haute-Vienne (photo d'illustration) © Maxppp - 6PA/MAXPPP

Haute-Vienne, France

Avec un été très sec, un automne aux accents d'été indien et un hiver très court, les précipitations n'ont pas été au rendez-vous en Haute-Vienne. Problème, l'été dernier déjà les réserves en eau et les cours d'eau étaient dans le rouge. La situation ne s'est pas vraiment améliorée et l'arrivée précoce du printemps n'est guère rassurante ...

Des inquiétudes pour l'été à venir 

Dès le mois d'octobre, Christian Delage, éleveur à Saint-Laurent-les-églises a dû troquer l'eau de la source de sa propriété contre l'eau de sa commune. La faute à un été très long et très sec, et sur la facture, le bilan s'élève à 600 euros supplémentaires. Depuis quelques jours il s'inquiète et le retour brutal des beaux jours, avec un thermomètre qui atteint voire dépasse les 20° n'est pas pour le rassurer. 

"Notre source est remontée à niveau , tout à l'heure j'ai regardé en passant et j'ai vu qu'elle avait déjà commencé à rebaisser. Si il ne repleut pas bientôt, il n'y en aura pas assez pour passer l'été." explique-t-il. Mais Christian Delage n'est pas le seul à surveiller le niveau de l'eau. 

Sources, sols, cours d'eau n'ont pas pu se recharger en eau 

Du côté de Météo France on confirme la manque de précipitations ces derniers mois : "On est à peu près à 38,5% de ce qu'il tombe habituellement en février en Haute-Vienne" détaille Olivier Mendeix qui poursuit : "Si on remonte le fil de ces derniers mois, si on se rappelle que l'été a été particulièrement sec, l'automne aussi, je peux comprendre que la situation paraisse alarmante, et elle l'est ..." conclut le météorologue. 

Il faut dire que ce manque de précipitations se ressent sur les réserves en eau. Déjà dans le rouge l'été dernier, la situation ne semble s'être vraiment améliorée : "cette ressources en eau dans nos sols est actuellement très faible puisque cela fait suite à trois saisons été, automne et hiver qui ont été déficitaires et _le sol, les sources, les cours d'eau n'ont pas pu se recharger"_, explique Olivier Mendeix.

Si Olivier Mendeix se veut optimiste, pariant sur l'adage " la nature a horreur du vide" , Christian Delage, lui réfléchit déjà à réaliser un nouveau forage sur sa propriété pour trouver une nouvelle source pour abreuver ses bêtes.