Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Sécheresse et restrictions d'eau en Côte-d'Or : des solutions dans vos jardins

mercredi 1 août 2018 à 7:05 Par Sophie Allemand, France Bleu Bourgogne

Canicule, sécheresse et restrictions d'eau : l'arrosage des pelouses est désormais interdit partout en Côte-d'Or, celui des potagers n'est plus autorisé entre 10h et 19h. Mais certains trouvent des solutions.

Jean-Michel Millot, habitant du Bief-du-Moulin à Longvic et ancien président du Jardin de l'Ecluse devant le puits
Jean-Michel Millot, habitant du Bief-du-Moulin à Longvic et ancien président du Jardin de l'Ecluse devant le puits © Radio France - Sophie Allemand

Dijon, France

Sauver vos terres, jardins et petits légumes en période de restrictions d'eau , c'est possible : en travaillant en amont, avec des petites solutions d'urgence notamment. 

Des solutions simples pour sauver de l'eau

  • Récupérer l'eau utilisée pour laver les légumes dans une bassine
  • Récolter l'eau de pluie toute l'année avec une petite citerne que l'on trouve en jardinerie ou une citerne plus importante, à faire installer par un professionnel
  • Le paillage qui consiste à protéger les plantes avec d'autres végétaux comme de la paille. Le jardin ne doit pas contenir un bout de terre nue. L'évaporation d'eau est ainsi réduite au minimum et vous pouvez arroser très peu.
  • Le goutte-à-goutte :  coupez une bouteille en deux et enterrez le bas dans le sol. L'eau s'écoulera ainsi doucement en fonction des besoins de la terre.

Explications de Jean Marc Convers, bénévole pour l'association Les Amis de la Terre Côte d'Or

Un site plein de ressources : le jardin partagé du quartier du Bief-du-Moulin à Longvic

Jean-Michel Millot, habitant du quartier du Bief-du-Moulin de Longvic, vient faire un tour tous les soirs dans ce jardin et arrose quand il fait plus frais. Il remplit son arrosoir dans une cuve de 1000 litres, dont l'eau provient d'un puits plutôt moderne. 

"Le panneau solaire capte électricité, l’électricité est envoyée dans une pompe qui va jusqu'à 7 mètres en dessous du sol. L'eau remonte, arrive dans le puits. C'est de l'eau de la nappe phréatique," explique-t-il. Ce système écolo et innovant a été mis en place par la mairie en 2013. La pompe est retirée en octobre pour laisser la nappe se refaire une forme durant l'hiver. En complément, ils ont des cuves qui récupèrent l'eau de pluie.

L'une des 4 citernes de 100 litres qui prend son eau dans le puits  - Radio France
L'une des 4 citernes de 100 litres qui prend son eau dans le puits © Radio France - Sophie Allemand

Sachez qu'il est mieux d'arroser une bonne fois par semaine, plutôt qu'un peu tous les jours. Enfin, si vous ne respectez pas les restrictions d'eau, vous risquez une amende de 1.500 € en cas de premier manquement, 3.000 € pour une récidive. Le contrôle est notamment assuré par la gendarmerie et le maire.

Reportage au Jardin de l'Ecluse