Climat – Environnement

Sécheresse : la Gironde étend les restrictions d'eau

Par Jules Brelaz, France Bleu Gironde vendredi 19 août 2016 à 20:00

Les mois de juillet et d'août ont été particulièrement secs en Gironde.
Les mois de juillet et d'août ont été particulièrement secs en Gironde. © Maxppp - Maxppp

La préfecture de la Gironde a interdit par arrêté ce vendredi les prélèvements d'eau sur 18 ruisseaux du département. Les grands cours d'eau (Garonne, Dropt, Dronne) ne sont pas concernés.

D'abord épargnée par la sécheresse qui frappe de nombreux départements du Sud et de l'Ouest, la Gironde est contrainte à son tour de fermer le robinet. Après un été particulièrement sec, "des mesures d'interdiction s'avèrent nécessaires pour de nombreux petits cours d'eau sensibles au déficit de pluie" a annoncé vendredi par communiqué la préfecture de la Gironde.

  Des mesures habituelles pour cette période de l'année

D'après l'arrêté pris vendredi 19 août par Pierre Dartout, le préfet de la Gironde, les prélèvements sont interdits sur les bassins versants des 18 cours d'eau suivants : le Deyre, le Glaude, le ruisseau de la Grave, la Mouliasse, le Palais, le Moron, l'Andouille, la Barbanne, le Lavié, le Seignal, la Lidoire, la Bassanne, la Jalle de Ludon,la Cadanne, la Gamage, le Lisos, la Gravouse et la Virvée.

La situation des grands cours d'eau (Garonne, Dropt, Dronne) reste favorable même si "une vigilance accrue s'impose, notamment pour la Garonne" .

"C'est une alerte"

Pour Serge Bergeon, éleveur laitier et responsable de la FDSEA de la Gironde, "c'est une alerte, un signe de plus qu'on vit un phénomène climatique inhabituel":

Moins de 5 mm de précipitations en deux mois !

"On est en sécheresse, on le voit partout, tout le monde pense au maïs mais n'oublions pas que beaucoup de cultures maraîchères sont concernées". Pour Serge Bergeon, les interdictions concernent surtout "les éleveurs qui prélèvent de faibles volumes pour abreuver leurs animaux".

L'alimentation en eau potable n'est pas menacée, souligne la préfecture. "Contrairement à de nombreux départements voisins, la Gironde bénéficie de ressources souterraines de qualité, moins dépendantes des variations climatiques saisonnières".

Ne pas attendre le stress hydrique pour adopter de bons gestes : >>> quelques conseils pour économiser l'eau.