Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Sécheresse : les bons gestes à adopter pour économiser l'eau

-
Par , France Bleu

Alors que 49 départements sont en alerte sécheresse, dont 20 en situation de crise, les arrêtés préfectoraux se multiplient (une centaine jusqu'ici) pour obliger chacun à réduire sa consommation d'eau. Sans attendre, on peut tous adopter de bons gestes pour économiser des centaines de litres.

Un simple robinet qui goutte gaspille quatre litres d'eau chaque heure
Un simple robinet qui goutte gaspille quatre litres d'eau chaque heure © Maxppp - Sébastien Jarry

La sécheresse s'installe durablement en France. Ce jeudi 11 juillet, 49 départements sont désormais en alerte selon le site Propluvia. 20 départements sont même placés en niveau "crise" entraînant l'arrêt des prélèvements d'eau non prioritaires y compris à des fins agricoles. Dans ces 20 départements, seuls les prélèvements pour usages prioritaires sont autorisés (santé, sécurité civile, eau potable, salubrité). 13 départements sont en alerte renforcée, et 16 en alerte simple.

Pour économiser l'eau, même dans les départements qui ne sont pas encore concernés par les restrictions, chacun peut adopter des gestes simples.

Faire la chasse aux fuites

Elles peuvent représenter jusqu'à 20% de la consommation d'eau d'un foyer, alors qu'il suffit parfois de resserrer un joint pour réaliser de grosses économies... Un robinet qui goutte gaspille 4 litres chaque heure, une chasse d'eau qui fuit et ce sont 25 litres qui partent dans la nature. À l'année, on parle de centaines de mètres cube et de centaines d'euros qui s'évaporent selon l'Agence parisienne pour le climat.

Limiter sa propre consommation

Quelques petits gestes simples, anodins, suffisent à réduire considérablement sa consommation. Ainsi, on veillera à fermer le robinet quand on se lave les mains ou les dents, qu'on se rase, ou qu'on se savonne sous la douche. On privilégiera d'ailleurs les douches, qui nécessitent en moyenne 50 litres d'eau, aux bains, qui en consomment 150. Enfin, on évite de faire tourner le lave-linge et le lave-vaisselle quand ils ne sont qu'à moitié pleins.

Installer de petits équipements

Fixer un mousseur à l'extrémité du robinet ou sur un pommeau de douche va ajouter de l'air à l'eau. La sensation de débit reste la même, mais l'économie d'eau sera de 30 à 40%. De la même manière, installer une chasse d'eau à double débit. Le bouton classique expulsera dix litres d'eau, quand le bouton économique n'en versera que 3 à 6.

Optimiser l'arrosage du jardin

La première des choses à faire est de bien biner la terre pour l'aérer, et favoriser l'infiltration de l'eau dans le sol. Ensuite, il est préférable d'arroser ses plantes et son potager le soir, pour éviter les déperditions liées à l'évaporation, de l'ordre de 5 à 10%. On préférera aussi du matériel d'arrosage économe en eau, du type goutte-à-goutte, bien moins gourmands que les jets d'eau.

Récupérer et réutiliser l'eau

Pour arroser la pelouse ou les plantes ou pour laver la voiture, il n'est pas nécessaire d'utiliser de l'eau potable. C'est même désormais interdit dans de nombreux départements concernés par les restrictions d'eau. Pour contourner cette interdiction, on peut par exemple garder l'eau dont on s'est servi pour laver les légumes et l'utiliser pour l'arrosage. On peut également installer des bidons sous les descentes des gouttières afin de récupérer l'eau de pluie.